Discours critique du Président sur l’État de la République

Actualités

Discours critique du Président sur l’État de la République

14. 06. 2018 13:13

Le 13 juin devant les députés, dans un discours de près d'une demi-heure sur l'état de la République, le Président Andrej Kiska a vivement critiqué la coalition gouvernementale et la situation en Slovaquie. Il a plus particulièrement souligné la méfiance qui se répand vis à vis des institutions de l'État. Selon le Président la relation la plus importante décrivantla situation en Slovaquie est le reportage inachevé du journaliste Jan Kuciak, assassiné avec sa fiancée il y a près de quatre mois. Les criminels ne sont toujours pas connus. La méfiance vis à vis des institutions de l'État et leurs dirigeants était, selon lui, la raison du déclenchement de plusieurs manifestations de protestation auxquelles ont participé des dizaines de milliersde citoyens. « Ce qu'enregistre la Slovaquie en 2018, n'est pas une crise de confiance à l'égard de la justice et État de droit, c'est une crise de défiance vis à vis des hommes politique quant à leur capacité d'être prêts et en mesure de créer des conditions permettant de restaurer les relations vis à vis de l'État.

L'opposition accueille avec satisfaction le discours du Président Kiska. Le président du parti Smer Robert Fico, qui d'ailleurs s'est abstenu d'être présent dans l'hémicycle, lui reproche ne pas avoir cité le moindre aspect positif. Le président du parlement Andrej Danko s'est déclaré d'accord avec certaines critiques formulées par M. Kiska, mais sur d'autres il voit les choses de manière totalement différente.

tasr


Zuzana Borovská, Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??

Jetzt auf Sendung / Práve vysielame