1/3 des pays membres de l’UE mange pire que le reste de l’Union

Europe

1/3 des pays membres de l’UE mange pire que le reste de l’Union

28. 11. 2017 11:25

Non seulement la Slovaquie, mais aussi la Lituanie ou Bulgarie s'élèvent contre la qualité différente de produis alimentaires d'une même marque présentés sous une présentation et emballage identique mais dont la composition n'est pas similaire aux mêmes articles distribués dans d'autres pays de l'UE d'où en quelque sorte une discrimination qualitative et une tromperie du consommateur de par cette double qualité pour de mêmes produits alimentaires. Les chiffres sont alarmants. Dans 50 % des produits figurent moins de viande et composantes naturels et plus d'additifs artificiels des ingrédients différents ou leur absence par rapport aux soit disant identiques achetés par exemple en Autriche ou en Allemagne.

Les délégations de 9 pays ont discuté hier à Bratislava, et à l'issue ont constaté que le problème de la double qualité des produits alimentaires concerne 1/3 des membres de l'UE, les 4 pays du groupe Visegrade (Hongrie, Pologne, Slovaquie, Tchéquie), auxquels s'ajoutent la Croatie, Slovénie, Roumanie, Bulgarie et la Lituanie. « Les résultas les plus graves concerne la Lituanie, où 70% des produits testés ont eu de graves problèmes de qualité », a déclaré le directeur général de la Section des produits alimentaires et du commerce du ministère de l'agriculture Milan Lapšanský.

Ces pays précités, affectés par ce problème vont poursuivre d'analyser in-situ les produits agro-alimentaires vendus sur leur territoire en référence aux mêmes vendus par ailleurs jusqu'à ce qu'une solution intervienne pour faire cesser cette disparité.

tasr

Zuzana Borovská Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??