Un quart des étudiants slovaques veulent quitter le pays

Gros plan

Un quart des étudiants slovaques veulent quitter le pays

19. 04. 2017 14:10

Près de 25% des étudiants slovaques des universités et écoles supérieures envisagent de quitter la Slovaquie pour une période prolongée voire même sans intention de retour. Pour une autre tranche d'étudiants slovaques interrogés représentant 18%, les intentions exprimées sont orientées à des séjours à l'étranger de plus courte durée mais avec en perspective le retour au pays après une année en général.

Ces données statistiques découlent d'une étude internationale concernant les intentions d'émigration portant sur les étudiants des universités et écoles supérieures. Depuis l'année dernière, 18 de ces institutions d'enseignement supérieur et 489 étudiants y ont participé.

Selon les informations recueillies, un peu plus de 22% des étudiants slovaques n'envisagent pas de quitter leur pays. 36% des étudiants slovaques se déclarent indécis devant cette hypothèse. Pour 5 % des étudiants interrogés, la question de rester au pays ou s'expatrier temporairement ou par hypothèse définitivement ne s'est pas encore posée à eux.

L'étude internationale quant aux intentions d'émigration éventuelle des étudiants de l'enseignement supérieur en Slovaquie, République tchèque, Lituanie, Belgique, Bulgarie, Hongrie et en Ukraine a été coordonnée par la Chaire de psychologie pédagogique et psychologie de la santé établie au sein de la Faculté de pédagogie à l'Université Pavol Jozef Šafárik à Košice.

Il convient de souligner que s'est manifesté au cours de l'enquête que derrière les intentions d'émigration éventuelle se cachent très souvent des facteurs socio-psychologiques. Par exemple une volonté orientée au goût du risque d'un niveau plus élevé, le désir d'ouverture à des expériences, l'expression d'un besoin de changement, mais aussi la perception négative de la situation économique dans le pays.

Kristína Hanáková Foto: TASR

Živé vysielanie
??:??