Sondage : Les enfants slovaques mangent peu de légumes et de fruits

Gros plan

Sondage : Les enfants slovaques mangent peu de légumes et de fruits

10. 10. 2017 13:33

Par rapport aux années précédentes, un sondage montre que les habitudes alimentaires des enfants slovaques se sont améliorées, mais, néanmoins continuent-t-ils, de consommer en quantité insuffisante légumes et de fruits. Aussi a-t-il été constaté que les enfants slovaques absorbent toujours beaucoup de produits alimentaires très caloriques et boivent beaucoup de boissons sucrés. C'est ce qui ressort du sondage sur des habitudes alimentaires dans le cadre du projet « Je sais ce que je mange », qui est une partie composante du programme Nestlé pour la santé des enfants.

Les résultats du sondage ont montré que 6 enfants sur 10 mangent 4 fois par jour et plus, et seulement moins d'un dixième d'enfants deux plats et moins par jour. Deux tiers des enfants prennent régulièrement un petit déjeuner alors que seulement 20% de ceux-ci le prennent moins de trois fois par semaine. La plupart des enfants (79%) consomme les légumes et les fruits au moins trois ou quatre fois par semaine. Par ailleurs, le problème réside en leur quantité, puisqu'une moitié des enfants mange seulement une portion de fruits et de légumes par jour, en dépit de la recommandation des spécialistes en matière de nutrition saine préconisant la consommation d'au moins quatre fruits et légumes par jour.

Parallèlement ce sondage a mis au jour des résultats moins satisfaisants dans le domaine de la consommation de produits alimentaires hautement caloriques et des boissons sucrées. Plus de 76% des enfants slovaques mangent au moins une fois par semaine un plat frit ou un plat du fast food. Très aimés chez les enfants sont aussi les boissons sucrées, dont plus d'un quart en consomme quotidiennement.

En contrepartie des résultats positifs ont été enregistrés dans le domaine des activités sportives des enfants. Le nombre des enfants qui ne pratiquent aucune activité sportive en dehors de l'école ne représente que 6% et deux tiers des enfants pratiquent une activité sportive deux ou trois fois par semaine.

Malgré l'amélioration des habitudes alimentaires, le nombre d'enfants obèses en Slovaquie s'accroit. C'est pourquoi il s'avère absolument nécessaire de mettre en œuvre et promouvoir une éducation dans ce domaine consacrée non seulement aux enfants, mais aussi à leurs parents. A noter que le sondage a été effectué auprès de 907 personnes, parents d'enfants dans la tranche d'âges comprise entre 8 et 11 ans.

Kristína Hanáková Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??