Perte significative des forêts en Slovaquie

Gros plan

Perte significative des forêts en Slovaquie

04. 12. 2017 14:01

L'analyse récente de l'Institut de la politique environnementale placée sous l'autorité du Ministère de l'environnement a mis en relief la perte significative du nombre d'arbres dans les forêts de Slovaquie. Depuis 2000, les Parcs nationaux ont perdu deux fois plus d'arbres que les autres territoires boisés. Les protecteurs de la nature lancent un cri d'alarme et ces résultats choquants ont contraint le ministère à réagir dans cette affaire.

Les Hautes Tatras ont perdu durant 16 ans 1/3 de forêts. Dans les Basses Tatras 16 % des forêts ont disparu. Le Parc national des Basses Tatras est dans certaines parties complètement déboisé. Les analystes ont appris des images satellites que si dans les Parcs nationaux on été perdu 12,2 % du peuplement, en dehors de ceux-ci cette perte se chiffre à 6,4 %. Dans le Parc national des Hautes Tatras la raison principale est la catastrophe naturelle due à l'ouragan qui a sévi en 2004 mais aussi l'exploitation légale et illégale du bois ou encore la mauvaise conception de la forêt quant aux espèces d'essences d'arbres.

Le ministère de l'environnement déclare porter une grande importance à la protection des forêts, constituant un bien précieux. Cependant, il peut s'opposer activement et avec efficacité à l'exploitation du bois seulement dans des parties déclarées sans intervention. Sur les territoires présentant un degré de protection plus bas il lui est possible d'intervenir s'il est prouvé assez tôt la présence de biotopes rares. C'est pourquoi, le ministère prépare des changements aux lois permettant de renforcer le régime «sans intervention», afin d'empêcher l'exploitation du bois dans ces zones. D'ici à 2025, 50 % des Parcs nationaux seront placés sous ce régime.

Les Parcs nationaux ont perdu «les vieilles forêts» qui sont les centres de biodiversité, où la faune et la flore sont menacées. La législation en vigueur est faite de telle sorte que malheureusement elle permet l'exploitation de ces forêts,excepté des territoirestrès sévèrement protégés, ayant le 5ème degré de protection.

Tatiana Minarovičová Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??