Peter Pellegrini à propos du maintien de la coalition gouvernementale

Gros plan

Peter Pellegrini à propos du maintien de la coalition gouvernementale

12. 03. 2018 13:59

Le vice-premier ministre du gouvernement pour le financement et l'informatisation et vice-président du parti SMER-SD Peter Pellegrini est favorable aux démarches que devrait engager la coalition actuelle gouvernementale pour poursuivre son travail. Il a admis que deux possibilités sont toujours en jeux - une reconstruction architecturale du gouvernement et la poursuite de la coalition au pouvoir, mais aussi la chute du gouvernement Il préfère personnellement que la coalition gouvernementale poursuive sa mission à la direction du pays. Selon lui, il est nécessaire d'accepter certaines concessions, apporter des modifications dans l'équipe gouvernementale à la convenance des partenaires de la coalition, et qui permettront également à atténuer la situation tendue dans la société. Cependant, il acceptera et respectera la décision des partenaires de la coalition s'ils disent qu'une coalition gouvernementale commune ne peut pas se poursuivre dans de telles circonstances.

Selon Pellegrini, toutes les possibilités sont ouvertes et il exhorte tous ses collègues à se montrer prêts à négocier sur différentes alternatives. Selon lui, Le parti SMER est prêt à prendre les mesures qui pourraient entraîner des changements individuels au sein du gouvernement, aboutir aussi à la révocation de quelques membres du gouvernement pour maintenir la stabilité de la coalition gouvernementale. Le parti est prêt à discuter sur plusieurs alternatives. Néanmoins, il respectera la décision des partenaires engagés au sein de la coalition s'ils ne se sentent plus en mesure de respecter les accords de la coalition commune actuelle. Peter Pellegrini a refusé catégoriquement l'hypothèse qu'il pourrait devenir futur premier ministre. En même temps, il a nié que le parti SMER offrirait à Most-Hid le poste de ministre de la Culture. Il a admis qu'ilserait pas mis au courant des détails des discussions entre le premier ministre Robert Fico (Smer) et Béla Bugar (Most-Hid), s'agissant d'une première série de négociations et un échange de vues de deux dirigeants de partis politiques avant la réunion au sommet des partenaires de la coalition.

Tatiana Minarovičová Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??