Comment résoudre la crise politique au sein du pays ?

Gros plan

Comment résoudre la crise politique au sein du pays ?

13. 03. 2018 14:09

Le parti de coalition Most-Hid demande des élections anticipées. Il a déjà pris l'initiative d'en débattre avec ses partenaires de la coalition.

Après plus de 8 heures de séance et de discussions dans des assises extraordinaires du parti Most-Hid, partie intégrante de la coalition gouvernementale, celui-ci a proposé hier au soir une solution pour la résolution de la crise politique au sein du pays. Sur un autre plan il estime que la démission du ministre de l'intérieur Robert Kalinak (Smer-SD) n'est pas suffisante. Le leader du parti Most-Hid Bela Bugar de préciser :

« A l'issue des assises du parti, Most-Hid s'est déterminé à engager des discussions avec ses partenaires de la coalition sur l'opportunité de provoquer des élections législatives anticipées. Dans l'hypothèse où ces négociations n'aboutiraient pas, le parti Most-Hid quittera la coalition gouvernementale ».

A l'issue des assises du parti, Most-Hid a informé le premier ministre Robert Fico de sa position vis-à-vis de la situation de crise actuelle. A cela Bela Bugar, a déclaré que le premier ministre a manifesté son désaccord total sur le principe d'élections anticipées. Raison pour laquelle le parti Most-Hid voudrait engager des débats à propos de situation actuelle, les moyens de résoudre la crise avec les représentants du second parti de coalition SNS. Le parti souhaiterait pouvoir parvenir à apporter une solution à la crise actuelle au sein du trio gouvernemental slovaque (Smer-SD, Most-Hid et SNS). Et le leader du parti Most-Hid de souligner :

« Tout est dans les mains de la coalition gouvernementale. Nous au sein de celle-ci maintiendrons notre position en faveur d'élections anticipées et quand elles se dérouleront », a dit M.Bugar.

Selon le politologue Juraj Marušiak, d'autres alternatives conduisant plutôt au-delà d'un simple remaniement, à une reconstruction en profondeur du gouvernement sont devenues pour le parti Most-Hid inacceptables. Selon le politologue, la décision du parti Most-Hid est la condition nécessaire, voir incontournable pour éviter sa dissolution.

Quant à l'opposition, le mouvement OLaNO s'est déclaré satisfait de la décision prise par le parti de coalition Most-Hid et la chute du gouvernement s'annonçant probable il la considère satisfaisante pour tous les citoyens responsables en Slovaquie.

Le leader du parti d'opposition SaS a déclaré pour sa part que la décision du parti Most-Hid implique de fait la chute du gouvernement. Aux dires de cette formation politique dans cette hypothèse, des élections anticipées sont la solution présentant le plus de fair-play.

Le mouvement d'opposition Sme rodina voit lui aussi les élections anticipées comme la seule possibilité pour résoudre la crise politique actuelle et apaiser le climat délétère qui règne, les considérant seule voie possible.

Kristína Hanáková Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??