Jeunes rom pour une meilleure perception de la minorité

Gros plan

Jeunes rom pour une meilleure perception de la minorité

10. 04. 2018 13:59

A l'occasion de la Journée internationale des rom, le bureau du délégué du gouvernement pour les communautés rom en collaboration avec le Fonds rom d'éducation et la Bibliothèque universitaire à Bratislava ont organisé, les 5 et 6 avril, le Congrès des jeunes rom.

A ce congrès, une déclaration commune a été adoptée qui définit uniquement que les jeunes rom savent ce qu'ils veulent et veulent être entendus.

Le 9 avril a été publiée la première déclaration commune des jeunes rom

Les jeunes rom lancent l'appel à la jeune génération pour s'engager dans une participation active dans tous les domaines.

Ils veulent contribuer à ce que naisse une meilleure perception des rom dans la société, tout en maintenant les traditions culturelles. Leur objectif est de s'impliquer activement, dans tous les domaines de la vie publique.

Ils veulent être des partenaires fiables et responsables dans le dialogue social. Étant citoyens de la République slovaque, ils veulent unanimement faire prévaloirles valeurs d'une Slovaquie démocratique.

Déclaration des jeunes rom

La première déclaration des jeunes rom est la concrétisation des débats du Congrès des jeunes rom. Plus de 40 jeunes rom s'y sont réunis, et en deux jours ont su formuler ce qui, selon eux, favorisera la reconnaissance des rom.

Le résultat du congrès témoigne qu'il n'est pas nécessaire d'inventer de nouveaux projets et réformes, mais qu'il faut tout d'abord écouter les rom eux-mêmes.

« Je recommande à toutes les personnes et milieux compétents de lire la déclaration commune des jeunes. Il y a de très bonnes propositions sur des mesures concrètes.

Si nous intégrons ces jeunes à nos activités, je suis sûr que cela aura un impact positif sur tout le procédé de l'intégration. Il nous faut prendre en considération qu'existe une nouvelle génération de rom ambitieux et instruits qui veulent prendre part à la résolution des affaires publiques », a déclaré Àbel Ravas, délégué du gouvernement pour les communautés rom.

Revendications essentielles

Dans leur déclaration, les jeunes rom demandent, entre autres, l'introduction de l'éducation préscolaire obligatoire gratuite pour tous et l'introduction de l'allocation pour les soins médicaux pour les défavorisés.

sme

Zuzana Borovská Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??