Le Premier ministre slovaque Peter Pellegrini en entretien avec Emmanuel Macron

Gros plan

Le Premier ministre slovaque Peter Pellegrini en entretien avec Emmanuel Macron

02. 07. 2018 14:22

Samedi dernier, le 30 juin, le premier ministre de la République slovaque Peter Pellegrini s'est entretenu à l'Élysée à Paris, avec Emmanuel Macron, Président de la République Française des relations, de la coopération économique et du climat

Peter Pellegrini a déclaré que le gouvernement slovaque était ouvert aux arguments français dans la réforme de la zone euro. Le sujet de leurs conversations a aussi porté sur la politique climatique. Aux dires du premier ministre slovaque, il a été pour lui un grand honneur d'exprimer à Emmanuel Macron à quel point la Slovaquie apprécie le soutien de la France, mais aussi les relations amicales et constructives qui existent entre la Slovaquie et la France aujourd'hui. Emmanuel Macron a exprimé sa satisfaction de voir la Slovaquie devenir à compter du 1er juillet pays présidant le groupe V4. Il a souligné que nous vivons dans des « temps sombres », mais nous devons respecter l'unité de la communauté européenne. Pellegrini et Macron ont signé samedi également le plan d'action du partenariat slovaco-français pour 2018-2020, qui vise à renforcer la coopération politique et économique entre les deux pays. Pellegrini a réitéré son invitation au Président Macron de participer à la réunion du V4, qui devrait avoir lieu à l'automne prochain en Slovaquie.

Le chef du gouvernement slovaque est arrivé jeudi soir à Paris après le sommet de l'UE à Bruxelles. Le Président français, peu après les entretiens de samedi avec lui, a également discuté avec le Premier ministre tchèque Babiš. Les trois hommes politiques après des entretiens bilatéraux et la signature de plans d'actions avec la France, ont mené une conférence de presse conjointe.

Dans le suivi immédiat, Pellegrini, Babis et la ministre français de la Défense, Florence Parly, se sont rendus à une cérémonie à Darney, où, il y a 100 ans, le Président français Raymond Poincaré a remis son drapeau à l'armée tchécoslovaque. C'était précisément le 30 juin 1918 à Darney aux côtés d'Edward Benes, l'un des fondateurs du Conseil national tchécoslovaque.

A cette époque-là, sur la chaîne du massif des Vosges à l'Est de la France, les légions tchécoslovaques se préparaient à se déployer sur le front sous commandement français. La France reconnaissait ainsi l'indépendance de la Tchécoslovaquie.

Tatiana Minarovičová Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??