Non, les roms ne dévastent pas tous leurs logements

Gros plan

Non, les roms ne dévastent pas tous leurs logements

10. 07. 2018 14:52

Abel Ravasz délégué gouvernemental auprès des communautés rom en Slovaquie présente au gouvernement 2 projets visant à soutenir les roms à bas revenu et leur apprendre comment trouver et entretenir un logement. Dans cet objectif le travail sur le terrain est importent.

Monika Dessuet de l'association Spokojnosť, Contentement en français, explique : « Nous effectuons ce travail social directement parmi les roms. Nous commençons par les connaître, nous mettre au courant de leurs problèmes et soucis. Peu à peu, ces personnes se sentent bien en votre compagnie. Tout se passe sur la base du bénévolat, et avant tout de l'humanitaire ».

L'association à but non lucratif Spokojnosť aide ces personnes intéressés dans le centre communautaire des habitants situé rue Civianska à Prievidza. La municipalité a construit ces unités d'habitation il y a 20 ans. Après toutes ces années, ces appartements ne sont pas endommagés et les alentours sont propres. Une jeune rom s'en félicite : « Habiter ici est bien, agréable, je suis contente, et madame Monika Dessuet nous aide du mieux qu'elle peut ».

Un autre projet pour maintenir un logement de qualité pour les roms en bon état existe sous le vocable de Gardien à Veľký Krtíš. Les gardiens roms participent au maintien des appartements en un bon état, et en même temps servent de bon exemple pour les autres habitants. Une aide leur est offerte par le centre des services communautaires. Le délégué gouvernemental en charge des communautés roms en Slovaquie Abel Ravasz s'en félicite : « Le contact direct avec les habitants des appartements influence de manière positive leur comportement vis à vis de leur logement ».

Les communes et les associations non gouvernementales qui se consacrent à l'assistance pour se procurer un logement et à la coopération avec la population rom pourront demander une subvention à partir du mois d'octobre. À cette fin l'État a affecté 6 millions d'euros.

En ce mois de juillet commence un autre projet locatif. Si locataire rom entretien convenablement le logement temporaire qui lui est affecté, il pourra alors quitter celui-ci pour bénéficier d'une habitation meilleure par la suite.

RTVS

Zuzana Borovská

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??