Bientôt un RAVeL slovaque ?

Gros plan

Bientôt un RAVeL slovaque ?

02. 11. 2018 16:32

Les lignes de chemin de fer désaffectées depuis longtemps pourront être transformées en chemin piétonnier ou en pistes cyclables temporaires. C'est le sens de l'amendement à la loi sur les voies ferrées. Va-t-on voir se développer en Slovaquie un réseau de voies lentes, comme on en trouve dans d'autres pays comme par exemple en Belgique ?

L'amendement rentre en application le 1er novembre et rend possible l'aménagement des voies ferrées laissées à l'abandon depuis longtemps. Cette proposition vient de trois députés du Most-Hid, dans la coalition gouvernementale. Comme ils l'expliquent, jusqu'à présent la loi ne permettait que de supprimer la voie après avoir épuisé toutes les possibilités de location ou de vente. Cette suppression était définitive et supposait l'enlèvement de toutes les parties de la voie ferrée selon les procédures en vigueur, ce qui supposait des frais. Une étape irréversible qui engageait des frais encore plus important si l'on décidait après coup d'en reconstruire une plutôt que de la rétablir en son état initial.

Voies réversibles

Selon la proposition des députés, il sera possible de réhabiliter ces lignes inutilisées comme voies de communication temporaire pour les piétons ou les véhicules non motorisés. Cet aménagement sera assuré par les régions, communes ou intercommunales installées sur le territoire traversé par ces lignes désaffectées.

Pour les initiateurs de la loi, c'est ainsi un moyen d'utiliser efficacement les biens de l'Etat, au bénéfice des habitants de la région. Il sera possible de remettre en fonction la voie ferrée s'il y en avait besoin. La loi oblige donc de conserver les rails existants.

tasr

Jacques Hoflack Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??