La Slovaquie et la France vont coopérer en matière d’agriculture

Gros plan

La Slovaquie et la France vont coopérer en matière d’agriculture

09. 05. 2019 14:18

La ministre slovaque de l'agriculture et du développement rural Gabriela Matečná et son homologue français, Didier Guillaume, ministre de l'agriculture et de l'alimentation se sont rencontrés hier dans les Hautes Tatras pour signer un mémorandum de coopération en matière d'agriculture et de développement rural. Ce programme concerne les domaines tels la politique agricole commune de l'UE, l'agriculture et l'agroalimentaire, les formations et la recherche ou la sylviculture.

« La France est à long terme le pays le plus important au sein de l'UE quant à l'agriculture et notre allié stratégique. Le programme de coopération que nous avons signé souligne la nécessité d'une forte politique agricole commune de l'UE et l'importance de l'agriculture et du développement rural sur un plan économique, les aspects sociaux de l'environnement et de la protection des ressources naturelles », a déclaré la ministre slovaque lors de la signature du document.

La mise à disposition des denrées alimentaires saines, sûres et de qualité, l'augmentation de la compétitivité de l'agriculture et du milieu rural par le soutien de la production et des produits locaux sont les priorités de base du programme de coopération. Les deux ministres proclament la nécessité de la sauvegarde et de la vitalité des régions rurales, l'augmentation de l'emploi à la campagne, le soutien des innovations, l'utilisation des procédés modernes et des technologies numériques.

Les deux ministres sont également convenus de soutenir les échanges mutuels économiques, commerciaux et scientifiques en matière d'agriculture, de la sylviculture, de la pisciculture et du développement rural. Les deux pays vont également renforcer les échanges quant à la participation réciproque aux salons et expositions d'agriculture et agroalimentaire. Mais la priorité absolue des deux pays reste la politique agricole commune de l'UE, dans le cadre de laquelle, aussi bien la Slovaquie que la France sont intéressées à ancrer au niveau européen des règles transparentes, simples et sans équivoque et surtout éviter les problèmes de concurrence entre les Etats-membres.

Le programme n'a pas non plus oublié les domaines de vini- et viticulture. Les ministres veulent prêter une attention spéciale à la coopération pour atténuer les conséquences sur l'agriculture des changements climatiques. Dans le secteur de l'agroalimentaire est porté l'accent sur les thèmes du marquage des aliments, de leur traçabilité, de leur qualité et de leur sécurité ainsi que la protection du consommateur, les relations correctes dans la chaine de distribution des aliments où les agriculteurs verraient leur position renforcée.

Le ministre français de l'agriculture et de l'alimentation, M. Didier GUILLAUME, visite les 8 et 9 mai la Slovaquie dans le but de rencontrer ses partenaires en format France + V4 + 7 (Slovaquie, République tchèque, Hongrie, Pologne, Bulgarie, Slovénie, Roumanie, Croatie, Lettonie, Lituanie, Estonie). Sa visite a pour objectif de renforcer le dialogue entre la France et les pays d'Europe centrale dans le domaine agricole et agro-alimentaire.


Katarína Vassalová Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??