Prix de l’immobilier en Slovaquie : plus 6,6% en huit mois

Gros plan

Prix de l’immobilier en Slovaquie : plus 6,6% en huit mois

10. 09. 2019 14:33

Les prix de l'immobilier en Slovaquie ont augmenté de 6,6% au cours des 8 premiers mois de cette année. Et la hausse pourrait se poursuivre.

C'est ce qu'a constaté l'analyste de l'Union immobilière de la République slovaque, Vladimír Kubrický.

« Compte tenu de la dernière vague de mesures restrictives en matière de prêts de la Banque nationale slovaque (BNS) entrées en vigueur le 1er juillet 2019, il est difficile de savoir si cette hausse se maintiendra à ce rythme jusqu'à la fin de l'année. Si tel était le cas, la hausse des prix des appartements pourrait alors également atteindre un nombre à deux chiffres en 2019 », a-t-il déclaré.

Au cours de l'été, l'activité sur le marché immobilier diminue traditionnellement. Les efforts des vendeurs et les acquéreurs potentiels reprennent en septembre et l'essor du marché se poursuit en octobre.

« La hausse des prix de l'immobilier est actuellement stimulée par une offre limitée sur le marché ainsi que par des taux hypothécaires extrêmement favorables inférieur à 1%. D'autre part, les mesures restrictives imposées aux prêts par la BNS pourraient constituer un frein pour les acheteurs, en plus de leurs prix actuellement élevés », explique monsieur Kubricky.

l'ancien plutôt que le neuf

Toutefois, une partie des personnes intéressées ne doit pas être découragée d'acquérir un bien immobilier. « Ils peuvent résoudre leur problème en se réorientant vers un appartement plus ancien ou en se satisfaisant avec un plus petit nombre de mètres carrés. Les investisseurs immobiliers sont souvent encore plus flexibles et s'installent dans des endroits moins chers où le prix de vente au mètre carré est inférieur », ajoute l'expert.

Si l'offre d'appartements plus anciens en dehors de Bratislava est jusqu'à deux fois plus élevée que les plus récents, dans la capitale slovaque, la part d'appartements plus anciens de l'ensemble du parc n'est que de 56%.

Tout dépend du nombre de pièces

Cela reflète également l'intérêt à long terme des promoteurs pour la capitale, où se trouvent les plus hauts revenus de la population. Les appartements d'1 ou 4 pièces sont les moins présents sur le marché, tandis que leur rapport est équilibré. « Ensemble, il y en a autant que les appartements de deux pièces. Cependant, ce sont les appartements de 3 pièces qui occupent une place de premier plan sur le marché. Si la part des appartements de 2 pièces dans tous les logements est de 30%, celle des appartements de 3 pièces peut atteindre 40%. C'est vrai pour Bratislava ainsi que pour l'ensemble de la Slovaquie », a conclu l'analyste de la Real Estate Union.

Jacques Hoflack, Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??