Pour la France, la Slovaquie est un pays profondément européen

La Slovaquie sans frontières

Pour la France, la Slovaquie est un pays profondément européen

09. 07. 2019 14:51

Le saviez-vous ? La fête nationale française est aussi célébrée à Bratislava. L'occasion de revenir sur les liens entre les deux pays. Et pour l'ambassadeur de France en Slovaquie, ces relations sont extrêmement bonnes. Voici pourquoi.

L'ambassadeur de France Christophe Léonzi a accordé un entretien exclusif à Radio Slovaquie Internationale à l'occasion du 14 juillet. Il évoque le renforcement de la coopération régionale et l'intensification des échanges bilatéraux entre les deux pays au cours d'une période riche en commémorations et en événements.

la coopération régionale, chair des relations entre Etats

Comme le rappelle l'ambassadeur, les relations entre la France et la Slovaquie sont extrêmement bonnes, les deux gouvernements s'accordent très bien. Au-delà des rencontres entre gouvernements, il ne faut pas négliger les coopérations régionales, « la chair d'une relation entre deux Etats ».

C'est pourquoi l'ambassadeur de France a fait le tour des régions de Slovaquie pour rencontrer les nouvelles équipes issues des élections régionales et municipales, avant de se rendre lui-même en France dans le Grand Est et la région Bourgogne-Franche-Comté. Objectif de ce déplacement : favoriser les échanges universitaires entre les deux pays, ainsi que les coopérations dans les secteurs de l'automobile, de l'agroalimentaire et de la filière bois. Un déplacement en région « extrêmement intéressant et productif », estime-t-il.

des commémorations gravées dans le marbre

Les rencontres bilatérales à tous niveaux entre la Slovaquie et la France se sont intensifiées depuis plus d'un an. Pourquoi ? Christophe Léonzi rappelle tout d'abord « les raisons qui sont inscrites dans le marbre des commémorations » : le centenaire de la création de la Tchécoslovaquie, les 25 ans de l'indépendance du pays, les cent ans du décès du général Stefanik. Selon le diplomate, il était crucial que les deux pays « soient à la hauteur de cette grande histoire commune » parce que « nos nations européennes ont besoin d'ancrer leurs relations dans ce passé commun ».

la présidence slovaque du V4, lieu du dialogue

Les rencontres se sont aussi multipliées grâce à la présidence slovaque du groupe de Visegrad (V4). La France a été associée à de nombreuses réunions. C'est important car l'Europe centrale est une « région clé » comme le relève monsieur Léonzi :

« La France, le gouvernement, a pleinement conscience qu'il est nécessaire que nous soyons encore plus présents en Europe centrale. »

Il est très important, selon lui, que les dirigeants se parlent et créent des occasions de dialoguer comme ce fut le cas grâce à la présidence slovaque du V4.

La souveraineté nationale passe par plus d'intégration européenne

Tous les sujets furent abordés même ceux pour lesquels il y a des différences de vue. La Slovaquie pourrait-elle jouer le rôle de médiateur dans le cadre du V4 ? Pour l'ambassadeur, la Slovaquie est en tout cas un pays profondément européen, constructif et pragmatique :

« Mon sentiment c'est que c'est un pays où la population, le peuple, et pas seulement les dirigeants, voient bien que l'affirmation des intérêts nationaux, de la souveraineté va main dans la main avec plus d'intégration européenne. »

La Slovaquie est à la fois au cœur de l'Union européenne et de l'Europe centrale : cette double qualité en ferait un intermédiaire constructif pour renforcer le dialogue et rechercher les compromis, comme ce fut le cas pour tirer vers le haut la convergence sociale en Europe. Et la France est très heureuse que le siège de l'Autorité européenne du travail soit fixé à Bratislava.

Ecoutez cet entretien de RSI avec l'ambassadeur de France dans nos émissions des 8 et 15 juillet 2019.


Jacques Hoflack Foto: Ambassade de France

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??