Le russe Gazprom continue de réduire l'approvisionnement en gaz à 40% du volume convenu

Le russe Gazprom continue de réduire l'approvisionnement en gaz à 40% du volume convenu

L'approvisionnement en gaz naturel russe de l'industrie gazière slovaque SPP n'atteint toujours que 40 % du volume convenu. Le fournisseur russe Gazprom a réduit depuis le mercredi de la semaine dernière les livraisons de gaz vers l'Europe via le gazoduc de la Baltique Nord Stream 1 à 20% de la capacité possible en raison de problèmes techniques. La réduction des approvisionnements s'est reflétée dans le flux de gaz vers la Slovaquie à l'entrée de Lanžhot. Ils sont passés de plus de 33 millions de m3 par jour en début de semaine dernière à environ la moitié, selon les données publiées par le transporteur de gaz eustream. À l'entrée de Veľké Kapušany, environ 36 millions de m3 affluent chaque jour sur le territoire slovaque. Cependant, même à travers ce gazoduc, l'approvisionnement en gaz est limité. Début avril, la Russie livrait encore plus de 90 millions de m3 de gaz naturel par jour via l'Ukraine. Néanmoins, SPP sécurise 65 % de ses besoins auprès d'une autre source que la Russie, et ces approvisionnements sont acheminés physiquement vers la Slovaquie.

Marie-Ondine Vidal Foto: TASR

Živé vysielanie ??:??

Práve vysielame