Covid-19 : La crise a modifié le commerce alimentaire en Slovaquie

Covid-19

Covid-19 : La crise a modifié le commerce alimentaire en Slovaquie

19. 05. 2020 13:52

La pandémie de coronavirus a remodelé le comportement des consommateurs et les besoins alimentaires. Selon des représentants de l'industrie alimentaire, en Slovaquie celle-ci enregistre un changement depuis la crise coronarienne, et les petits vendeurs et les produits de qualité ont la possibilité de se faire valoir auprès de la clientèle

"Certaines tendances observées avant la crise se sont intensifiées, d'autres se sont rétablies, beaucoup se poursuivront mais certaines ne survivront pas à la fin de la pandémie. Dans la phase de stockage effréné qui a accompagné la crise, les gens ont acheté des dizaines de kilos de pâtes et de riz, par exemple, ou ont étudié la composition des aliments avec précision, lorsque, par exemple, les aliments axés sur certains types de vitamines ont immédiatement disparu des entrepôts '', ont déclaré des producteurs slovaques.

Jana Baková, une représentante des ventes, confirme les nouvelles tendances dans l'industrie agro-alimentaire slovaque. Elle mentionne qu'avant la crise, jusqu'à 75% de leur chiffre d'affaires provenait d'hôtels et de restaurants, qui ont soudainement disparu. Un quart étaient représentés par des consommateurs directs et auprès d'eux, l'on ne constate pas de variation sensible du chiffre. C'est dans ce segment du client direct final que la crise au contraire a drainé vers eux une couche notable en nombre de nouveaux clients, et qui selon elle, semblent fidélisés jusqu'à maintenant. Toutefois cela n'a pas complètement compensé la perte de ventes, mais cela nous permet de survivre, de conserver des employés, de continuer à exploiter et à développer nos activités avec ce canal de distribution également.

Pendant la pandémie, la viande fraîche, la viande en conserve, la farine, les boîtes de légumes et de fruits et les produits surgelés tels que les tartes aux pommes de terre ont été les plus demandés. Pendant les jours critiques, on a vu que les clients constituaient des réserves.

Un autre phénomène, observé par les producteurs du secteur de l'alimentation est que ceux plus petits mais aussi les petites exploitations agricoles se sont connectés aux canaux de distribution, créant ainsi un système qui fonctionne bien et qui répond aux besoins spécifiques de la population.

"Les producteurs habiles de petits aliments ou les bouchers se sont ouverts des horizons et leur cercle de clients s'est élargi. S'ils ont réagi avec souplesse, ils ont montré qu'ils sont efficaces et opportunistes, convaincus que par l'offre d'un assortiment intéressant, ils ont gagné ", a déclaré Eliška Štefankovičová Gieciová, directrice générale de Muránsky salaš, où est fabriqué du fromage de brebis de montagne. Selon elle, l'objectif des mesures systémiques dans l'agro-industrie et l'industrie alimentaire devrait être de soutenir non seulement les agriculteurs nationaux, mais aussi leurs canaux de distribution, l'éducation et la formation.


Tatiana Minarovičová Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??