TAJOV – village mystérieux

TAJOV – village mystérieux

Le village mystérieux de Tajov s'étend sur le contrefort du bassin de Zvolen au pied des monts Kremnické Vrchy, 7km à l'ouest de Banská Bystrica. L'histoire de Tajov est liée à l'extraction du cuivre qui s'exportait à Bratislava et à Vienne, mais aussi à l'extraction d'autres types de minéraux (jaune arsenic à Kordíky, réalgar rouge à Králiky).

L'existence de ces minéraux est encore présente de nos jours par le nom que portent certaines parties de cantons : Zlatý kopec (la colline dorée), Strieborná (l'Argentée), Ortuťno (Mercurno), Biela hlina (Terre blanche), etc. Comme la forge à Tajov avait besoin de grandes quantités de charbon de bois pour le traitement des minéraux, des agglomérations sont apparues aux alentours de celle-ci pour l'approvisionnement en charbon. De ces agglomérations naquirent ensuite les communes de Tajov, Kordíky et Riečka.

Le monument le plus connu et le plus ancien dans la commune est l'église gothique vouée à St. Jean Baptiste, à qui appartient le calvaire érigé sur la colline surplombant le village. On trouve ici des bâtiments remarquables de l'architecture populaire.

Parmi les monuments historiques qui méritent une attention particulière, hormis l'église, figure la maison natale de l'écrivain Jozef Gregor Tajovský, où se trouve une exposition permanente de ses œuvres, et celle du prêtre, chercheur, peintre et botaniste Jozef Murgaš au village Farebné. Grâce à ces deux personnalités, le nom de Tajov s'est inscrit dans la mémoire collective des gens non seulement en Slovaquie mais aussi loin de ses frontières.

Tajov est également connu pour ses potiers, ses sculpteurs sur bois et sa foire. On estime particulièrement une sculpture en bois de Notre-Dame des Sept Douleurs du sculpteur de bois, Edouard Gregor, estropié d'un bras le frère de J. G. Tajovský.

Tatiana Minarovičová Foto: TASR