Baisse des offres d’emploi

Gros plan

Baisse des offres d’emploi

07. 03. 2019 13:38

Hier et aujourd'hui se tient à Bratislava le festival Profesia days, organisé pour ceux qui sont à la recherche du travail, et inversement ceux à la recherche de main d'œuvre. Selon Tomáš Janotik, analyste au sein de la société Profesia qui est à l'origine de cet évènement, depuis quelques années on peut observer un net changement du nombre d'offres d'emploi, tout comme du comportement des demandeurs d'emploi. Actuellement, la situation est en passe de se transformer. Si depuis quelques années les offres s'affichaient à la hausse d'une année à l'autre, après 2017, un revirement s'est produit. Les prévisions pour la période à venir vont dans le même sens, et en cette année 2019, le nombre d'offres d'emplois devrait baisser. Pour de nombreux employeurs, les retours vis-à-vis des offres sont décevants ce qui pourrait avoir pour conséquence d'engendrer les efforts des employeurs orientés dans certains domaines et le plus rapidement possible vers des procédés automatiques de production permettant d'annihiler les menaces de manque de main d'œuvre pesant sur l'avenir. Laproduction industrielle est le secteur qui connait la plus forte croissance, et influence le plus sur le long terme le marché du travail et les offres de postes de travail proposés dans l'industrie sont celles qui sont les plus abondantes.

Il est intéressant d'observer que depuis 2 ans, nous constatons le plus de baisse du nombre d'offres d'emploi dans le domaine des technologies informatiques. Et ceci se produit, bien que depuis 5 ans, ce domaine fait partie du TOP 10 où les offres augmentaient le plus. C'est le domaine où le manque de main d'œuvre est le plus marquant sur le marché du travail slovaque et les employeurs réagissent de cette manière du fait que peu de personnes intéressées réagissent à leurs offres. C'est aussi pour cette raison qu'ils tournent leur regard ailleurs, par exemple vers l'étranger pour attirer des demandeurs ou alors ils adaptent les processus de travail de sorte à ce qu'ils puissent être assurés avec le minimum de personnel

Les données publiées sur le site Profesia montrent également l'évolution des préférences des demandeurs d'emploi sur le marché du travail. En 2013, ils réagissaient le plus souvent aux offres dans les domaines de la logistique, des transports et des travaux ne nécessitant pas de qualification particulière. Actuellement, en 2019, c'est plutôt les domaines du marketing, de l'administration et du journalisme. Les offres d'emploi qui figurent en haut de l'échelle sont plus sophistiquées, exigent d'avoir plus de connaissances et une formation avancée ce qui se reflète également dans les salaires. Le fait d'avoir un chômage bas donne aux gens la possibilité de chercher une meilleure situation lorsqu'ils estiment travailler sur un poste moins rémunéré quitte à prendre des risques.


Katarína Vassalová Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??