Le ministère de la défense a refusé 105 millions d’euros des Américains

Gros plan

Le ministère de la défense a refusé 105 millions d’euros des Américains

13. 03. 2019 14:01

Lundi dernier, le ministère slovaque de la défense a mis un terme aux négociations engagées avec les États-Unis quant à leur proposition d'investissement au profit des forces armées aériennes slovaques.Les Américains avaient offert à la Slovaquie 105 millions d'euros pour la remise en état et modernisation de deux aérodromes militaires slovaques, offre refusée par le ministère slovaque de la défense. Selon ses services,la proposition des États-Unis contreviendrait aux droits sur le patrimoine et la souveraineté de la République slovaque. De facto, le ministère de la défense a pris en considération la position des députés du parti de coalition SNS assurant que la Slovaquie n'avait nul besoin de l'apport financier américain. « La Slovaquie dispose de ressources suffisantes pour soutenir ce projet, tirées de son propre budget », a déclaré dimanche dernier le leader du parti SNS en même temps que président du parlement slovaque Andrej Danko. Dans ces dernières déclarations il a exprimé que si la Slovaquie acceptait cette offre de financement américaine, son parti SNS quitterait la coalition gouvernementale.

Les USA ont offert à la Slovaquie des investissements au titre du programme gouvernemental nommé ''Initiative européenne de dissuasion'', formulé encore sous la présidence de Barack Obama. Ce financement a été proposé également à d'autres pays membres de l'OTAN. Pour sa part la Slovaquie grâce à cet apport financier, aurait pu remettre en état et aux normes, ainsi que moderniser ses deux aérodromes militaires affectés à ses forces aérienne ceux de Malacky et de Sliac.

La position adoptée par les députés du parti SNS a été critiquée non seulement par des partis politiques de l'opposition, mais aussi ceux de la coalition gouvernementale et consécutivement à la résolution annoncée par le ministre de la défense Peter Gajdos (SNS), le chef de la diplomatie Miroslav Lajcak (SMER) avait demandé la tenue d'une rencontre entre eux. Celle-ci devrait avoir lieu cette semaine. Selon le ministre Miroslav Lajcak, qui que se soit en ce pays se doit de rester mesuré dans ses prises de position,en dépit des circonstances présentes actuelles liées aux toutes proches élections présidentielles.

Par ailleurs, la position du ministère de la défense est déterminante, car pour que la Slovaquie puisse utiliser l'offre d'aide américaine, il est indispensable que le ministère de la défense permette aux experts américains l'accès sur les bases militaires slovaques afin de pouvoir y préparer la réalisation des projets.

Hier mardi, le Président de la République slovaque Andrej Kiska a critiqué ce refus d'aide proposée aux forces armées aériennes slovaques par le gouvernement américain « Refuser cette aide financière est absurde, d'autant plus que le gouvernement slovaque et le ministère de la défense ont décidé tout récemment de l'achat de 14 avions de chasse F16 pour un coût à hauteur de 1.6 milliards d'euros », a-t-il constaté.

A noter que le ministère de la défense argumente que l'adoption de cet investissement comportant d'autres conditions liées à celui-ci, constituerait une ingérence dans la souveraineté du pays. Pour le ministère, toute création de conditions juridiques liées à la présence de forces armées étrangères sur le territoire slovaque constitue une menace potentielle, allant à l'encontre de la souveraineté de la Slovaquie.


Kristína Hanáková Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??