Drame de Notre-Dame : tristesse et solidarité exprimée par la Slovaquie

Gros plan

Drame de Notre-Dame : tristesse et solidarité exprimée par la Slovaquie

16. 04. 2019 14:26

Notre-Dame en flammes : ces terribles images ont choqué la Slovaquie. Les autorités slovaques ont exprimé leur soutien au peuple français via les réseaux sociaux. Radio Slovaquie Internationale s'est aussi entretenue par téléphone avec une Slovaque vivant à Paris.

Madame Laura Rondeau Pacindova, d'origine slovaque, vit depuis une dizaine d'années à Paris. Elle enseigne l'histoire dans un collège parisien. RSI l'a contactée par téléphone. Encore sous le choc, elle est revenue sur la façon dont elle a vécu ce terrible incendie.

Notre-Dame de Paris brûle
Stiahnuť audio súbor

Le président de la République slovaque Andrej Kiska a déclaré « Nous sommes avec vous, chers amis Parisiens. Le monde entier pleure Notre-Dame - comme si des parties de nos propres histoires avaient disparu dans les flammes. Mais l'esprit de l'un les plus grands trésors au monde est éternel. Je me joindrai volontiers au fonds annoncľ par le président Emmanuel Macron. »

Zuzana Čaputová, élue présidente de la République, a écrit : « Mon cœur se brise à la vue de la cathédrale Notre-Dame en feu. La Slovaquie se tient aux côtés de Paris et de la France ce soir. »

Peter Pellegrini, Premier ministre slovaque, a exprimé sa profonde tristesse alors que les pompiers luttaient contre les flammes : « C'est une perte énorme pour toute l'humanité. Je prie les pompiers d'arrêter ce désastre dès que possible ».

Le ministre des affaires étrangères Miroslav Lajcak a écrit : « Nos cœurs se brisent en voyant Notre-Dame brûlée. C'est une perte pour l'humanité entière. Nous pleurons avec Paris et remercions ceux qui ont bravement combattu les flammes. Nous sommes aux côtés du peuple français. »

La ministre de la culture Ľubica Laššáková a exprimé sa solidarité envers son homologue français, ajoutant qu'elle s'était rendue à Paris il y a quelques semaines et avait eu la possibilité de voir plusieurs joyaux historiques : « C'est avec d'autant plus de tristesse que j'ai suivi les immenses flammes qui ont dévoré la cathédrale Notre-Dame ».

Maroš Šefčovič, Vice-président de la Commission européenne, s'est dit « attristé de voir Notre-Dame de Paris en flammes ». Il a souligné le « travail titanesque des Pompiers de Paris pour sauver ce symbole de l'histoire de France, et de l'Europe ». Et d'ajouter : « Mes pensées vont à Paris, et à tous les français. »

La Représentation permanente de la Slovaquie à l'Union européenne estime que « Notre-Dame en feu va s'inscrire dans l'histoire comme une vraie tragédie européenne qui nous touche tous ». Elle ajoute « Courage à nos amis français » et conclut par le hashtag #Nousrebatirons.

L'Ambassade de Slovaquie en France partage la tristesse des Français face à l'incendie de Notre-Dame : « Nous sommes choqués par le terrible incendie qui a ravagé ce patrimoine emblématique de la France. »

L'ambassadeur slovaque à Londres Ľubomír Rehák a exprimé sa douleur : « Notre-Dame de Paris, où j'ai prié en février, est en flammes. Une grande perte pour l'humanité et l'Europe particulièrement, notre culture, histoire et l'identité chrétienne - mes condoléances à tous les Parisiens et Français. » Et d'ajouter que la cathédrale devrait être vite reconstruite.

L'ambassade de France en Slovaquie a remercié « les autorités et le peuple slovaques pour leurs innombrables marques de soutien ».


Jacques Hoflack, Kristína Hanáková Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??

Jetzt auf Sendung / Práve vysielame