Augmentation des prix des aliments depuis l’entrée à l’UE

Gros plan

Augmentation des prix des aliments depuis l’entrée à l’UE

13. 05. 2019 14:11

Au cours des 15 années écoulées depuis l'adhésion de la Slovaquie à l'UE, les prix des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées ont augmenté de 37,5%. Ceci résulte d'une enquête de la Coopérative slovaque de fermiers (SFD).

L'achat dans un magasin pour lequel les Slovaques se sont acquittés de 100 euros il y a 15 ans vaut maintenant près de 137,5 euros. Les prix des légumes ont augmenté le plus : 88%.

« Au cours des 15 dernières années, toutefois, les prix des aliments et des boissons non alcoolisées n'ont pas augmenté régulièrement. Au cours des cinq dernières années, on a même enregistré une baisse des prix sur une base annuelle », a déclaré Eva Sadovská, analyste chez SFD. Au sein du groupe V4 en Slovaquie, les prix des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées ont été les moins élevés.

Parmi les autres aliments, la plus forte augmentation de prix a été enregistrée par les fruits, plus de 65%. Toutefois, le pain et les céréales ont également enregistré une augmentation notable de 67,5%. Au cours des 15 dernières années, les huiles et les graisses ont augmenté de près de 44%, le café, le thé et le cacao de 42,5% et les poissons et fruits de mer de près de 40%. Mais de nos jours, le lait, le fromage et les œufs coûtent près d'un tiers plus cher dans les magasins slovaques. Le sucre et les sucreries coûtent plus cher que lorsque nous sommes entrés dans l'UE de plus d'un quart. Quant aux eaux minérales et des jus, une augmentation de prix supérieure à 14% a été enregistrée. Les produits à base de viande ont enregistré la croissance la plus lente, leurs prix ayant augmenté de 11,3%.

Les prix des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées dans l'UE et dans la zone euro ont augmenté un peu moins vite qu'en République slovaque, respectivement de 34,6% et de 28,5%. D'autre part, dans le cas de 16 pays de l'Union, l'augmentation des prix des denrées alimentaires était plus marquante qu'en Slovaquie. Les augmentations les plus notables des prix des denrées alimentaires dans l'UE au cours des 15 dernières années ont été enregistrées en Lettonie (101,7%), en Hongrie (91,4%) tandis qu'en Bulgarie les prix dans le même secteur ont augmenté de 80%. Au contraire, en Irlande, les autochtones achètent des aliments et des boissons même à des prix inférieurs, de près de 6% par rapport à il y a 15 ans. Des taux d'augmentation des prix relativement faibles, ont été observés au Portugal, aux Pays-Bas et en France.

Dans le cadre du groupe V4, la Slovaquie a enregistré la hausse de prix la plus lente des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées.


Tatiana Minarovičová, Foto: AP/TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??