Tourisme : les Hautes Tatras, destination européenne numéro 1

Gros plan

Tourisme : les Hautes Tatras, destination européenne numéro 1

22. 05. 2019 14:06

Le guide touristique Lonely Planet a désigné la chaine de montagnes slovaque des Haute Tatras destination touristique numéro 1 dans son TOP 10 des destinations européennes.

Le directeur général de la maison d'édition Joe Reville l'a annoncé mardi sur le pic de Lomnicky et a remis symboliquement un prix au représentant de la région.

Une reconnaissance

Les plus hautes cimes de l'arc subcarpatique caracolent en tête des 10 destinations les plus attractives d'Europe. Et monsieur Reville de constater : « Il y a quelque chose de mythique dans les Hautes Tatras. » Selon lui, les visiteurs ont la chance d'y observer l'ours brun, qui a disparu dans de nombreuses régions d'Europe. Il met en avant l'hospitalité traditionnelle des chalets de haute montagne, l'ascension du pic de Gerlach ou encore la possibilité de faire de la barque sur le lac de Strbske Pleso.

Pour le vice-président de Lonely Planet Tom Hall, cette chaine de montagnes est le paradis des aventuriers, offrant chutes d'eau, alpages et plus de 100 lacs. Il a relevé qu'un nombre croissant d'agences de voyages proposaient l'observation de l'ours brun, du chamois et du lynx.

L'ours, un avantage ou un inconvénient ?

Les Hautes Tatras subissent actuellement une forte pression pour favoriser les possibilités de développement, souvent au détriment de la protection de la nature, selon ses détracteurs. La région attire depuis longtemps l'attention sur la surpopulation des ours et demande un abattage régulé ou leur déplacement dans d'autres parties du pays.

« Nous devons faire plus pour rendre agréable le séjour du visiteur. C'est une source de satisfaction pour nous, et aussi un défi », a déclaré l'administrateur de l'Organisation régionale de tourisme de la région des Hautes Tatras.

Michal Sykora espère que les autorités aideront à accélérer le développement des Hautes Tatras, que la répartition en zones et la législation sur la protection de la nature ne compliqueront pas le développement du tourisme et la vie des habitants de cette belle région, tout en soulignant que la protection de la nature était la chose la plus importante et que la région en était consciente.

Trouver un compromis entre tourisme et protection de la nature

La directrice de l'organisation Veronika Littvová veut croire que ce prix aidera à attirer encore plus de visiteurs étrangers dans la région. Elle voit dans cette reconnaissance une confirmation de la qualité des services et des attractions de la région. Et de poursuivre :

« Nous sommes convaincus que nous arriverons à gérer la fréquentation de sorte que la nature soit protégée, car nous devons prendre conscience que nous sommes un parc naturel et que les animaux y étaient avant nous. La frontière doit être clairement établie afin qu'elle soit un avantage pour les gens et viable pour la nature. »

Dans le classement Le meilleur en Europe 2019 les Hautes Tatras se placent avant Madrid, l'Islande ou Bari.

tasr

Jacques Hoflack Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??