La Slovaquie doit augmenter le nombre de femmes travaillant dans les TIC

Gros plan

La Slovaquie doit augmenter le nombre de femmes travaillant dans les TIC

03. 10. 2019 14:03

Les femmes à l'ère numérique : tel est le nom du groupe de travail créé par la Commission européenne (CE). Son objectif est d'augmenter le nombre de femmes travaillant dans le secteur des technologies de l'information et de la communication (TIC). Et la Slovaquie compte mettre en place une série de mesures dans ce sens.

Le groupe de la CE veut atteindre cet objectif via six mesures, dont l'efficacité sera évaluée par les pays membres après une période d'essai. En Slovaquie, c'est le Bureau du vice-Premier ministre aux investissements et au numérique qui est en charge de ce dossier.

« Le secteur des technologies et le travail qui en découle est notre avenir. Nous sommes témoins de changements technologiques rapides et d'une transformation numérique alors que l'automatisation et la robotisation de l'industrie font disparaitre progressivement les métiers traditionnels », relève le vice-Premier ministre Richard Raši qui chapeaute le bureau. Et de souligner : « C'est pourquoi il est stratégique et capital que nos citoyens maitrisent les compétences numériques nécessaires et sachent évoluer dans la sphère des technologies de l'information. »

Trop peu de femmes dans les TIC

Le groupe de travail de la Commission européenne est né de la déclaration des Femmes à l'ère numérique, signée en avril par la Slovaquie qui s'engage à mettre en place une stratégie préparée par le Bureau. La population européenne compte 52% de femmes. Or 17% d'entre elles sont présentes dans les spécialités des TIC, encore moins en Slovaquie où elles ne sont que 13, 7%. Les femmes gagnent 19% de moins que les hommes pour le même travail. Selon une étude de la CE de 2018, plus de femmes travaillant dans le numérique rapporterait un bénéfice de plus de 16 milliards d'euros. La nouvelle présidente de la CE Ursula von der Leyen a souligné l'importance de cette augmentation dans son discours.

Lutter contre les discriminations

La Slovaquie doit mettre en place des mesures pour favoriser cette hausse, centrées par exemple sur la formation et la qualification, la création d'un environnement de travail attractif pour les femmes, ou la non-discrimination sur le marché et la promotion d'une image positive des femmes occupant des positions dans les technologies de l'information à travers les médias. Dans ce sens, la Slovaquie a créé le prix de La scientifique slovaque de l'année, remis le 1er octobre.

UPVII


Jacques Hoflack Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??