Automobile : prévoir l’avenir

Gros plan

Automobile : prévoir l’avenir

04. 10. 2019 14:05

L'industrie automobile en Slovaquie est en bonne condition, mais il ne faut pas se reposer sur ses lauriers. C'est ce qu'on a pu entendre à plusieurs reprises au Salon de l'auto à Nitra. La tendance désormais est à l'électromobilité et la traction alternative. Il est important que s'adaptent aussi le milieu d'entreprise, le secteur de l'éducation et les consommateurs.

Les motos et scooters électriques, les voitures électriques. Le marché de ces modes de déplacement s'élargi aussi en Slovaquie. En 2018 ont été enregistrées 5600 véhicules à traction alternative, et environ mille voitures électriques. Jaroslav Kepšo vend les autos électriques :

« Bien sûr, ceci signifie des investissements importants de la part des sociétés automobiles, dans la recherche et le développement, cela revient cher... Les premières voitures électriques étaient chères mais le marché se développe, et leur prix devient plus accessible. »

Alexander Matušek est président de l'Union de l'industrie automobile. Il souligne la nécessité d'améliorer le milieu d'entreprise : « On ne peut pas changer tout le temps les règles pour les entrepreneurs. » La récession qui s'annonce en Slovaquie pourrait également influencer l'industrie automobile. Le gouvernement préconise les mesures à prendre. Le Premier ministre Peter Pellegrini explique : « Vous pouvez attendre des mesures pour amortir l'abaissement de la productivité de l'économie slovaque. » Le président de l'Union de l'industrie automobile Alexandre Matušek souligne : « Il ne faut pas oublier qu'il est nécessaire de préparer les gens à des nouvelles conditions. Dans les écoles, il faut commencer à enseigner différemment. Les élèves et étudiants doivent apprendre de nouvelles technologies. »

Selon la réglementation européenne en vigueur, environ 15 mille voitures électriques, devraient être vendues en Slovaquie après 2025, le double 5 ans plus tard.

rtvs

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??