La Slovaquie est prête aux changements liés à la protection du climat

Gros plan

La Slovaquie est prête aux changements liés à la protection du climat

03. 12. 2019 15:29

Le Premier ministre slovaque était au sommet des Nations Unies sur le climat (COP25) qui s'est tenu le 2 décembre à Madrid, la capitale espagnole. Peter Pellegrini estime que la Slovaquie est consciente du besoin d'agir face au changement climatique.

La Slovaquie est prête au changement nécessaire pour protéger le climat. C'est pourquoi le pays a augmenté ses ambitions dans le domaine. Il soutient l'accélération des tâches à accomplir pour atteindre la neutralité climatique à l'horizon 2050. La stratégie de développement de technologies à faible émission de carbone devrait être achevée au début de l'année. C'est ce qu'a déclaré le Premier ministre au sommet des Nations Unies sur le climat (COP25) qui s'est tenu hier à Madrid en Espagne.

« La Slovaquie traduit déjà ces ambitions dans le plan stratégique, notamment dans son plan énergie et climat 2030 et la stratégie de développement de technologies à faibles émissions de carbone pour 2050. Cette stratégie devrait être terminée d'ici le début de l'année prochaine. » Peter Pellegrini

Le chef de l'exécutif a ajouté que la Slovaquie soutenait le plan faisant de l'Europe le premier continent neutre en carbone. Peter Pellegrini a souligné que la Slovaquie avait décidé de réduire sa production d'électricité à partir de charbon, ce qui entraînerait l'arrêt progressif de l'extraction de lignite dans certaines régions du pays. Peter Pellegrini a insisté sur le besoin d'assurer le bien-être social de ces régions après la fermeture des mines.

Il a dans la foulée annoncé l'augmentation des objectifs dans la réduction du commerce des émissions de 12 à 20 % d'ici 2023. Il a également souligné les efforts déployés pour relever les objectifs d'efficacité énergétique et d'énergies renouvelables d'ici 2030. Le Premier ministre a expliqué que la Slovaquie avait décidé d'injecter 2,5 milliards supplémentaires dans l'investissement des changements climatiques et l'environnement.

« Au niveau international cette année, la Slovaquie a contribué pour la première fois au Fonds vert pour le climat et prévoit de continuer dans les années à venir. » Peter Pellegrini

Le chef du gouvernement a appelé à une démarche commune : « La lutte contre les changements climatiques exigera un partenariat fort du niveau global au niveau local et dans tous les domaines. Nous ne pouvons admettre que la peur de perdre en popularité politique ou des bénéfices commerciaux soit plus forte de tous les arguments rationnels. »

tasr


Jacques Hoflack, Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??