Le salaire minimum en Slovaquie parmi les plus bas

Gros plan

Le salaire minimum en Slovaquie parmi les plus bas

06. 02. 2020 15:44

Parmi les pays de l'Union européenne, 21 appartiennent à ceux dans lesquels la notion de salaire minimum existe et où il est défini. La Slovaquie affichant 580 euros se situe en 15ème position dans ce groupe de 21. C'est en Bulgarie où la somme du salaire minimum est la plus basse fixée au niveau de 312 euros par mois. Les pays où un salaire minimum n'est pas défini sont le Danemark, l'Italie, Chypre, l'Autriche , la Finlande et la Suède.

Selon Lenka Buchlakova, analyste au sein de la Caisse d'épargne, dans presque tous les pays de l'Union européenne le salaire minimum a été augmenté en début de cette année. En Slovaquie, celle-ci a été assez marquante, le salaire minimum passant de 520 euros à 580 euros, soit d'environ +11,5%. En Bulgarie, la hausse a été de 26 euros, ou 8,3%. Les deux pays font partie des 10 où le salaire minimum est inférieur à 700 euros. Il s'agit de la Lithuanie, 430 euros, la Roumanie, 446 euros, la Hongrie, 487 euros, la République tchèque, 575 euros, l'Estonie 584 euros, la Lettonie, 607 euros et la Pologne 611 euros. Dans 5 autres pays de l'Union européenne, ces minima se situent entre 700 et 1000 euros. Il s'agit du Portugal, de la Grèce, de Malte, de la Slovénie et de l'Espagne.

Le niveau de salaire minimum les plus élevés en 2020 se situent en France avec 1539 euros, Allemagne 1584, Belgique 1594, Pays-Bas 1636, Irlande 1656 et au Luxembourg 2142 euros.

La hausse la plus significative a été enregistrée en Europe centrale et orientale, où exceptée la Slovaquie, en République tchèque elle représentait 40 euros.

Selon l'analyste, il est intéressant de noter que par rapport à l'an passé les écarts entre les salaires minimum dans les pays de l'Europe sont moindres, si l'on prend de plus en considératiom les différences au niveau des prixà la consommation . Dans les pays présentant un niveau des prix plus bas, le salaire minimum a relativement bien augmenté en terme de pouvoir d'achat. Dans les pays avec un niveau de prix plus élevé, il est relativement plus faible .

Compte tenu de revenus assez bas, nombreux sont les slovaques qui ne parviennent pas à faire des économiespour se constituer une épargne mais en moyenne cependant ils arrivent à mettre de côté 65 euros par mois. La situation s'avère être plus compliquée quand il s'agit de familles monoparentales. Celles-ci font partie des personnes le plus menacées qui ont le plus grand mal à subvenir à leurs besoins élémentaires sans pouvoir parvenir à faire face à des dépenses imprévues comme par exemple une panne de machine à laver ou d'une voiture. Plus l'enfant est petit, plus il est exigeant financièrement, conclut l'analyste.

Katarína Vassalová Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??