Chute du marché du livre

Gros plan

Chute du marché du livre

17. 04. 2020 14:08

L'industrie du livre, le marché du livre est gravement frappé par la pandémie. La fermeture des librairies engendre d'énormes pertes.

L'éditeur et promoteur de la littérature slovaque Koloman Kertesz Bagala craint pour l'avenir de sa petite maison d'édition. Il a commencé à distribuer, apporter lui même les livres à ses clients aidé de ses deux fils. « Mon grand distributeur ne prend tout simplement pas de livres, les librairies étant fermées. Je m'efforce d'assurer la vente des livres par internet, mais avec de faibles résultats. Je fais le maximum pour pouvoir, en fin de mois, rembourser tous mes engagements. »

Les gens ne peuvent pas se rendre dans les librairies, la vente par internet a augmenté, mais selon les libraires cela ne compensera pas les ventes en librairies ayant pignon sur rue. Le directeur des Éditions Slovart Juraj Heger constate : « Beaucoup de personnes n'imaginent pas acheter un livre avant de le voir. C'est pourquoi il faut assurer la vente des livres là où viennent les gens. » Et de souligner : « Plus de cinq mille personnes en Slovaquie ne vivent que par les livres. Libraires, distributeurs, éditeurs, rédacteurs, auteurs, traducteurs, critiques. Il existe un réel et grand danger qu'économiquement le secteur va se dégrader, par ce que sans aide les librairies disparaitront, et consécutivement tout simplement il n'y aura plus d'espaces dédiés à la vente des livres. »

L'effondrement du marché du livre est donc engagé. Selon l'Union des éditeurs et des libraires, l'État devrait intervenir. On cherche des solutions, comme l'explique la ministre de la culture Natália Milanová : « Paradoxalement, lors de la traversée de cette période difficile pour le marché du livre s'avère que les gens sont peut-être conduire à lire plus que jamais auparavant. Noussommes conscients de cet état de fait et recherchons des solutions en coopération avec le fonds pour le soutien de l'art. »

Le ministère de la culture a tout intérêt, dans le cadre de l'allègement des charges et autres mesures, à favoriser l'ouverturede petites librairies. Toutefois se pose la question : Dans une ville morte les clients viendraient-ils?

rtvs

Zuzana Borovská Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??