Les Slovaques ont plus peur du Covid-19 que les Autrichiens

Gros plan

Les Slovaques ont plus peur du Covid-19 que les Autrichiens

28. 04. 2020 15:38

Même si cette crainte diminue, les Slovaques se sentent toujours nettement plus menacés par la situation sanitaire et économique de l'épidémie de coronavirus que leurs voisins autrichiens.

Cela découle de la deuxième vague de l'enquête en ligne « « Comment allez-vous, Slovaquie ? ». Elle a été réalisée par des chercheurs de l'Académie slovaque des sciences (SAS) et des analystes des sociétés MNFORCE et de Seesame. Cependant, la proportion de personnes se sentant menacées par l'épidémie a légèrement diminué d'un mois à l'autre.

Un outil d'analyse pour l'Etat

Miloslav Bahna, de l'Institut de sociologie de l'Académie slovaque des sciences, affirme que ces recherches constituent un miroir de la société.

« Elles montrent comment les gens traversent l'épidémie et aident à définir les politiques publiques. Par exemple, les attitudes des gens montrent qu'ils prennent la menace de l'épidémie beaucoup plus au sérieux que nos voisins autrichiens. On peut supposer que des recommandations bien expliquées auraient le même effet que des ordres et des interdictions », a-t-il dit.

Selon Barbara Lášticová de l'Institut de recherche en communication sociale de l'Académie slovaque des sciences, il est important en temps de crise de savoir comment les changements sont perçus par les gens eux-mêmes et comment leurs attitudes positives ou négatives sont motivées.

« L'Etat et les organisations peuvent ainsi mieux mettre en place une communication de crise et communiquer de manière plus sensible et ciblée avec des groupes spécifiques, tels que les seniors ou les personnes qui vont régulièrement travailler à l'étranger ou en reviennent », a-t-elle commenté.

Les personnes plus âgées ont répondu plus souvent que le nouveau coronavirus présentait un risque pour leur santé. Dans cette étude, les Slovaques interrogés avaient une confiance légèrement plus élevée dans les soins de santé que les Autrichiens. En revanche, les Autrichiens ont déclaré un niveau de confiance légèrement plus élevé dans le gouvernement.

Si l'on compare avec l'enquête menée il y a un mois, la proportion de personnes qui se sentent menacées par l'épidémie a légèrement diminué. Malgré ce fléchissement, les personnes interrogées en avril ont déclaré suivre fortement les mesures de restriction des contacts sociaux et du port du masque. La deuxième vague de l'enquête « Comment allez-vous, Slovaquie ? » s'est déroulée dans le pays du 21 au 23 avril sur un échantillon de 1 000 personnes et en Autriche via le Corona Onlinepanel entre le 10 et le 16 mars sur 1 500 personnes.

Tasr

Jacques Hoflack Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??