COVID-19 : La Slovaquie veut coopérer étroitement avec la France

Gros plan

COVID-19 : La Slovaquie veut coopérer étroitement avec la France

12. 05. 2020 16:00

Selon le ministre des Affaires étrangères et européennes de la République slovaque Ivan Korčok, la France est un partenaire stratégique de la Slovaquie. Le chef de la diplomatie slovaque a évoqué la coopération avec la France pour faire face aux conséquences de la pandémie.

Outre le partenariat stratégique entre Ivan Korčok et son homologue français Jean-Yves Le Drian, le ministre a également évoqué lors de l'appel téléphonique du lundi 11 mai les principales priorités du gouvernement slovaque et les évolutions actuelles de l'environnement européen et international.

« La France est également un investisseur et un partenaire commercial clé de la République slovaque, elle crée des milliers d'emplois et notre gouvernement est donc éminemment intéressé à créer de bonnes conditions pour le progrès et le développement des relations mutuelles », a souligné le chef de la diplomatie slovaque.

Selon le ministère des Affaires étrangères et européennes de la République slovaque, les deux ministres ont convenu qu'avec une approche commune, les deux pays pourraient mieux répondre aux défis sécuritaires, sociaux, économiques et sanitaires auxquels ils sont confrontés suite à la crise provoquée par la nouvelle pandémie de coronavirus. Selon les diplomates, le soutien à une solution européenne commune à la crise serait extrêmement important pour relever les défis actuels.

« Nous voulons coopérer étroitement avec la France et d'autres États membres pour faire face aux conséquences de la pandémie. »

C'est ce qu'a déclaré monsieur Korčok. Il a ajouté que la nécessité d'une approche coordonnée par les États membres de l'Union européenne était essentielle.

L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques

Selon les deux ministres, le soutien du multilatéralisme est également extrêmement important pour relever les défis actuels. À cet égard, monsieur Korčok a salué l'initiative de la France au sein de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

« Il est essentiel d'utiliser tous les moyens pour garantir que l'utilisation d'armes chimiques, comme en Syrie, ne soit pas sans conséquence. C'est la principale raison pour laquelle la Slovaquie a rejoint la déclaration.»

Ivan Korčok a également souligné que le développement des relations mutuelles avec la France était l'une des priorités de la politique étrangère slovaque. « Nous souhaitons donc reprendre le rythme intense des réunions politiques et de travail dès que la situation le permettra », a conclu le chef de la diplomatie slovaque.

tasr

Jacques Hoflack Foto: TASR

Ecouter en direct / Živé vysielanie
??:??