Herec
Herec

Exposition : Diagnostic racial - Tsigane

Exposition : Diagnostic racial - Tsigane

Le dimanche 2 août est consacré à la journée de commémoration de l'holocauste des Rom. Des milliers de Rom ont étés tués dans les camps de concentration aux côtés des Juifs et des homosexuels.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, les Tsiganes ont été la deuxième population européenne victime d'une extermination familiale et raciale. À l'occasion de la journée de la commémoration de l'holocauste rom, le Musée national slovaque présente dans les locaux du Musée de l'holocauste à Sereď l'exposition intitulée Le diagnostic racial : Tsigane - Le génocide nazi des Sinti et des Rom, et la longue lutte pour la reconnaissance.

L'exposition dresse, entre autres, la carte de la persécution des Rom et Sinti dans divers pays européens. Dans son discours au vernissage de l'exposition, le 29 juillet, le secrétaire d'État au ministère de la culture Radoslav Kutaš a salué les activités de la Slovaquie au sein de l'Alliance internationale pour la mémoire de l'holocauste (AIMH), dont elle est membre. Il a souligné :

« Je veux croire que cette exposition exceptionnelle, qui illustre la vie des Sinti et Rom lors de la Seconde Guerre mondiale, leur persécution par les nazis et le génocide, servira d'intermédiaire pour acquérir une expérience, et de la sorte contribuera à la compréhension mutuelle et à l'amélioration de la vie de la minorité rom en République slovaque. »

L'exposition à Sereď est accessible jusqu'au 2 septembre. Pour la préparer, le musée a coopéré avec le Centre de documentation culturelle des Sinti et Rom d'Allemagne et avec l'ambassade de la République fédérale d'Allemagne à Bratislava.

Le nombre total des victimes rom de la Seconde Guerre mondiale n'est pas connu jusqu'à nos jours, les évaluations le porte à 500 000 personnes.

tasr


Zuzana Borovská Foto: TASR