Boris a Brambor
Boris a Brambor

La liste des pays à risque sera élargie

La liste des pays à risque sera élargie

Le ministre de la Santé Marek Krajci considère que les Slovaques ne devraient pas planifier de vacances vers des destinations touristiques habituelles en septembre. Ainsi qu'il l'a mentionné, la liste des pays à haut risque sera élargie et les destinations qui étaient vertes jusqu'à présent seront également versée dans le rouge. Le ministre a ajouté que la situation est actuellement particulièrement critique en Croatie qui est la destination préférée des Slovaques.

Étant donné que certains pays deviendront à risque et des vacanciers rentreront de ces pays, selon le ministre, il est nécessaire de renforcer les capacités de test. De nouveaux points de prélèvement de grande capacité seront créés. Les hygiénistes ont suffisamment de kits de test pour au moins 30 à 40 jours et d'autres seront achetés

Selon le ministre, les personnes qui propagent le virus, donc les personnes avec des comportements à risque, qui ne respectent pas suffisamment les mesures préventives, représentent un problème majeur. Parmi les personnes infectées, jusqu'à 10 % sont celles-ci. Selon Marek Krajčí, cependant, la recherche de toutes les personnes potentiellement infectées est compliquée, mais il a jusqu'à présent exclu la propagation du virus dans la communauté. Le respect des mesures édictées sera également contrôlé de manière renforcées par les personnels de police. Le ministre a souligné que la Slovaquie se trouve dans une situation critique et qu'il appartiendra également aux individus d'y faire face.

Selon le ministre, il est interdit aux personnes de se déplacer sans masque de protection dans les transports en commun, dans les magasins, les clubs ou les salles fermées où il y a une forte concentration de personnes.

Il a également déclaré que le ministère de la Santé préparait une campagne d'information sur la maladie afin de minimiser les dommages économiques. Selon lui, il est également temps que les forces de l'Etat, c'est-à-dire l'armée et la police, entrent en action pour que la situation soit parfaitement sous contrôle.

Le ministère de la Santé aborde également la question de la disponibilité des vaccins contre le nouveau coronavirus. La Slovaquie est un très petit marché, ce qui conduit son ministre à penser que les grands pays ont tendance à mieux mener et aboutir dans les négociations.

Tatiana Minarovičová Foto: TASR