Boris a Brambor
Boris a Brambor

2 septembre : Début de l’année scolaire 2020/2021

2 septembre : Début de l’année scolaire 2020/2021

Le début de la nouvelle année scolaire se présente de manière différente par rapports aux précédents. La raison en est la pandémie du nouveau coronavirus. A l'occasion du début de la nouvelle année scolaire 2020/2021, le ministre de l'éducation nationale Branislav Gröhling a demandé aux élèves et à leurs parents de coopérer pour créer un environnement sûr au sein des écoles et également, les a-t-il remercié du respect du port du masque manifestant ainsi une attitude responsable lors des deux premières semaines au moins. Le ministre a mis en évidence que malgré le fait que le port du masque ne soit pas confortable, s'y astreindre s'effectuait au profit de chacun d'entre nous, pour nos familles, pour la santé de tous.

Dans le cadre de son discours solennel prononcé à l'occasion de la nouvelle année scolaire, le ministre a souligné vouloir s'efforcer de mieux équiper des écoles slovaques ainsi que d'y faire supprimer tout excès de bureaucratie.

De même, il a remercié les enseignants et employés des établissements scolaires pour leur travail et action lors de la première vague de la pandémie. A ses dires, les enseignants remettent en ligne la jeune génération et en même temps ils forment la société de demain. Il a déclaré vouloir s'efforcer d'améliorer leur position et leur perception au sein de la société ainsi que leur rémunération.

Le ministre a encouragé aussi les parents en soulignant vouloir rehausser le nombre de places dans les écoles maternelles. A ses dires, sont projetés des efforts pour rendre plus efficace des écoles secondaires. Le ministre n'a pas omis de mentionner le domaine de la recherche et du sport en soulignant le soutien que veut apporter son ministère aux savants et sportifs prometteurs.

A noter qu'à partir de ce 2 septembre jusqu'au 14 septembre, les élèves des écoles primaires et secondaires sont obligés de porter un masque de protection. Seulement des élèves du premier degré des écoles primaires (ceux âgés entre 7 à 10 ans) seront déchargés de cette contrainte à l'intérieur de l'école. Autre disposition à l'entrée de chaque école, la température des élèves sera mesurée.

Kristína Hanáková Foto: TASR