Boris a Brambor
Boris a Brambor

L’épargne des slovaques et irrégulière et insuffisante

L’épargne des slovaques et irrégulière et insuffisante

Selon des analyses économiques récentes, les slovaques n'épargnent pas régulièrement et ainsi, ils doivent souvent faire face à des dépenses inattendues et imprévues comme par exemple les réparations des pannes de voitures ou de l'électroménager pour lesquelles ils n'ont pas suffisamment de réserves financières. Les données d'Eurostat démontrent que l'année dernière, 30 % des slovaques se sont retrouvés dans cette situation. Cette année, la crise inattendue due au coronavirus a confirmé le manque de réserves financières suffisantes. Nombreux ont été ceux qui ont perdu leur emploi ou ont vu leurs revenus réduits et doivent puiser dans les réserves. Comparée aux autres pays du V4, la situation est encore pire en Hongrie avec 33 %, mais meilleure en Pologne et en Tchéquie.

L'argument principal de l'absence de l'épargne est l'insuffisance de revenus. Statistiquement, 35 % des slovaques ont des problèmes à boucler les fins des mois. Ce sont les familles monoparentales qui sont les plus atteintes, en 2019, 45% des ménages où la mère est seule avec des enfants se sont retrouvés dans cette situation. Ce pourcentage baisse et représente quelques 25 % parmi les familles complètes ayant 2 enfants à charge. Dans le cadre de la moyenne européenne, la Slovaquie se trouve à peu près au milieu de l'échelle, mais en réalité la situation est pire parce que l'économie a été particulièrement atteinte par cette crise entrainant consécutivement une baisse de revenus des ménages slovaques.

Les analystes ne cessent de souligner qu'il faut anticiper les situations de crise ou de simples périodes difficiles dues aux aléas de l'existence en se constituant une épargne sur le long terme même avec de petites sommes de l'ordre de 10% des revenus mensuels du ménage. Ils recommandent de se prémunir face à ces incertitudes en ayant devant eux l'équivalent d'au moins 6 mois de fraiscourants et incontournables duménageet idéalement jusqu'à 12 mois. Pendant la période de vie courante normale, il est important d'épargner régulièrement avec pour objectif d'atteindre les niveaux précités au bout de 5 ans. Il y a disent-ils une règle de précaution qui doit être suivie: celle d'abonder son compte épargne dès la perception de son salaire dans l'objectif fixé quelle que soit l'évolution des revenus.

Katarína Vassalová Foto: TASR