Conséquences de la Covid 19 : Allègement des matières enseignées et portées aux épreuves du baccalauréat

Conséquences de la Covid 19 : Allègement des matières enseignées et portées aux épreuves du baccalauréat

Le nouveau coronavirus a engendré au plan de l'enseignement l'adoption de mesures visant à la réduction du nombre de matières enseignées et par voie de conséquences de celles portées au programme des examens auxquels sont soumis les élèves. La raison repose sur la situation épidémiologique s'aggravant. Dans ce contexte le ministre de l'éducation nationale Branislav Gröhling a décidé de supprimer cette année lapartie dite externe écritedu baccalauréat 2021. Les candidats bacheliers slovaques seront donc dispensés des épreuves de langue slovaque, d'une langue étrangère ainsi que de mathématiques, cette dernière n'étant autrement qu'en option en Slovaquie.

La Chambre slovaque des enseignants considère la décision du ministre de l'éducation nationale nécessaire et même incontournable dans la mesure ou aucune alternative ne se présente. « L'Organisation des examens de fin d'études secondaires est exigeante et il serait très difficile d'en respecter toutes les conditions », explique Sona Puterkova, vice-présidente de la Chambre slovaque des enseignants tout en soulignant que les enseignants sont appelés à faire partie des jury d'examen non seulement au sein de l'établisssement où ils enseignent mais également en ceux extérieurs.

Les candidats au baccalauréat de cette année devront seulement rédiger sur l'un des thèmes soumis à leur choix une contribution écrite pour évaluer leur style et capacité de réflexion et subir les examens oraux. Toutefois, les enseignants slovaques considèrent la décision du ministre et de ses services sujette à caution considérant la nécessité de s'exprimer par écrit sur un thème choisi à titre d'exercice de style qui n'a en soi que peu d'importance. En dépit de cette prise de position, le ministère estime qu'au contraire une telle épreuve s'impose car révélant la capacité créative du candidat au travers son expression écrite dans l'ensemble des épreuves écrites imposées aux élèves. Le style dans lequel le texte est écrit permet de vérifier les aptitudes quant aux genres littéraires ainsi que les connaissances des élèves dans le domaine du style de l'expression stylistique, la richesse de son lexique au plan du vocabulaire, sa maîtrise de la grammaire ainsi que des savoir-faire quant à ses facultés d'expression.

En 2020, plus de 41 mille élèves de classes terminales des écoles secondaires ont été dispensés de l'examen de baccalauréat dit de maturité en Slovaquie et ont été évalués selon la moyenne arithmétique des notes obtenues au cours des 4 dernières années.

Comment en définitive se déroulera le baccalauréat de cette année en Slovaquie reste subordonné à l'évolution de la situation épidémiologique.

Kristína Hanáková Foto: TASR