A quoi devraient servir les fonds européens ?

A quoi devraient servir les fonds européens ?

Dans quels secteurs les fonds européens devraient-ils être investis ? C'est la question posée aux Slovaques au cours d'une enquête qui montre qu'ils sont peu au courant du plan de relance de l'Union européenne (UE).

Les Slovaques désirent que l'UE finance les soins de santé. En plus de la santé, l'argent de l'Union européenne devrait également être consacré à la modernisation des écoles, comme le demandent 42% des personnes interrogées dans le cadre de l'enquête.

73% des Slovaques voudraient de nouveaux hôpitaux

La plupart des Slovaques demandent que l'argent du fonds de relance et des fonds européens soit principalement utilisé pour la construction d'hôpitaux et la modernisation des soins de santé. C'est ce que montre une enquête réalisée par l'agence AKO pour la députée européenne Miriam Lexmann (KDH). 73 % des personnes sondées appellent à la construction de nouveaux hôpitaux. En outre, 66% des personnes interrogées déclarent que le gouvernement slovaque ne communique pas suffisamment avec le public sur le plan de relance.

« Le gouvernement de la République slovaque ne communique pas suffisamment avec le public au sujet de l'aide historiquement sans précédent de l'Union européenne sous la forme du fonds de relance. Près des deux tiers des Slovaques ne savent même pas ce que ce fonds apporte. Je veux croire que les citoyens slovaques recevront sans délai une information et une sensibilisation adéquates dans ce domaine car la création de ce plan de relance revêt une importance sans précédent », appelle Miriam Lexmann.


En plus des soins de santé, l'argent de l'UE devrait aussi être consacré à la modernisation des écoles, ainsi que 42% des personnes interrogées le demandent. Le financement devrait également aller aux routes et autoroutes (31%), à la protection de l'environnement (30%), aux soins et à l'assistance aux personnes âgées et handicapées (29%).

Des moyens à utiliser pour des projets impossibles à réaliser sans l'UE


L'enquête montre également que les Slovaques sont moins intéressés par la mobilisation des fonds européens pour améliorer les espaces publics, comme les aires de jeux, les parcs ou les places. 40 % des répondants ont décrit ce domaine comme sans importance pour l'investissement des fonds européens. 5 % des sondés y étaient favorables.

« Les citoyens veulent que les gouvernements locaux disposent d'un financement suffisant de l'État pour être en mesure de fournir eux-mêmes les soins de base aux citoyens. L'argent de l'UE devrait être utilisé pour des projets de développement qui apporteront une valeur ajoutée plus élevée et qu'il ne serait pas possible de réaliser sans l'aide de l'UE », note madame Lexmann.

Il ressort aussi de l'enquête que les citoyens qui ont des enfants demandent d'investir ces moyens dans les services sociaux et l'aide aux personnes vulnérables, c'est-à-dire pour améliorer les soins et l'assistance aux personnes âgées et handicapées, ainsi que l'aide aux familles.

tasr

Jacques Hoflack Foto: TASR