Správy RTVS
Správy RTVS

Le Théâtre national invite ceux qui méritent la reconnaissance

Le Théâtre national invite ceux qui méritent la reconnaissance
Le Théâtre national slovaque a pris l'initiative de consacrer ses spectacles et les offrir en direct au personnel sanitaire, enseignants et scientifiques.

« Nous croyons en ce que la culture dispose d'une force génératrice de transformation et suscite l'éclosion d'une renaissance qui est actuellement tellement nécessaire. C'est pourquoi nous avons voulu tourner nos regards vers ceux qui portent à présent sur leurs épaules la plus grande charge et font montre du plus fort engagement. »

C'est ce qu'on peut lire dans la lettre adressée à des spectateurs vers lesquels elle est ciblée par Matej Drlička, directeur général du Théâtre national slovaque, qui sous forme d'une lettre personnelle remet, ces jours-ci, des invitations aux médecins et infirmières, enseignants et scientifiques engagés directement ou indirectement depuis des mois dans la lutte contre le coronavirus.

« Nous voudrions leur manifester ensi toute notre considération et nos remerciements au travers cette l'invitation à venir assister à nos spectacles, et leur offrir ainsi un morceau de notre monde artistique.»

Dans sa lettre Matej Drlička explique aussi que cette initiative, prise en faveur de ceux qui sont en première ligne et dispensent leurs efforts et savoirs dans le recouvrement denotre santé et de ceux du monde de l'enseignement mis à contribution par la pandémie en mettant en œuvre des méthodes innovantes, est placée sous l'égide de la ministre de la culture Natália Milanová, avec le soutien des secrétaires d'État des secteurs de la santé, éducation nationale, science, recherche et du sport.

Quels spectacles seront présentés aux invités ? Pour le monde des enseignants ce sera Sissi - fuite d'Élisabeth d'Autriche, aux scientifiques c'est la pièce de théâtre Mercedes Benz qui leur est offerte et quant au personnel sanitaire il est pour sa part invité à suivre en ligne le spectacle Le Bal.


Zuzana Borovská, photo : tasr