Une savante slovaque dans une sélection étroite pour le vol autour de la Lune

Une savante slovaque dans une sélection étroite pour le vol autour de la Lune

En mars dernier, le milliardaire japonais Yusaku Maezawa a fait connaître son intention d'inviter quelques artistes et personnes créatives à le suivre lors d'un vol spatial autour de la Lune qu'il projetait d'effectuer. Dans cette perspective il a décidé d'ouvrir à tout un chacun la possibilité de décrocher le précieux billet permettant d'accéder et prendre part à cette folle aventure. Elle devrait s'effectuer en 2023.Plus d'un million de candidats ont manifesté leur intérêt vis à vis de ce projet s'inscrivant sur le registre ouvert à cet effet. Parmi eux, le milliardaire japonais a effectué une sélection en retenant seulement quelques milliers dont entre autres l'astrobiologiste slovaque Michaela Musilová. Pour l'Agence de presse slovaque TASR, elle a déclaré que lors du vol éventuel, son objectif principal serait la vulgarisation de la science et de la recherche.

« La mission du programme dearMoon consisterait un vol de plus longue durée par rapport à ceux effectués jusqu'à présent. J'ai déposé ma candidature pour ce vol car j'avais très apprécié l'idée du milliardaire japonais d'en ouvrir la possibilité de l'effectuer à quelques personnes, particulièrement créatives et souhaitant apporter leur aide à autrui. C'est une excellente occasion de pouvoir prendre part à ce nouveau mode de missions spatiales, issues du secteur privé, jusqu'alors l'apanage des agences spatiales publiques officielles », a exprimé la scientifique slovaque. Elle a aussi mentionné que si elle était retenue pour être membre de l'équipage, elle préparerait la réalisation à bord au cours du vol d'au moins une expérience scientifique. De même a t-elle manifesté son souhait de diriger durant le vol une recherche astrobiologique liée au comportement de différents organismes dans un environnement spatial extrême.

La procédure de sélection des candidatures devrait s'achever en mai et la Slovaque Michaela Musilová espère qu'elle retiendra attention sur sa personne non seulement grâce à sa passion en art, mais aussi par le fait d'avoir déjà dirigé plus de 30 simulations de missions spatiales. A sa connaissance dans un proche avenir, cette mission est la seule opportunité ouverte d'accéder à un vol dans l'espace. Il est en effet fermé aux citoyens slovaques la possibilité de postuler pour devenir astronaute au titre de l'Agence spatiale européenne. Si pour le moment cette voie est fermée aux Slovaques dans un avenir assez proche la situation pourrait changer dès fin d'année prochaine, lorsque la Slovaquie devrait accéder au statut de membre associé de l'Agence spatiale européenne.

Dans l'avenir, l'astrobiologiste slovaque envisage de déposer parallèlement sa candidature sur la liste de sélection des astronautes à la NASA, mais tout d'abord, elle s'efforcera d'obtenir la citoyenneté américaine.

Kristína Hanáková Foto: TASR