EURO 2020
EURO 2020

100 ans de diplomatie entre Bratislava et Paris

100 ans de diplomatie entre Bratislava et Paris

Le ministre des Affaires étrangères et européennes de la République slovaque, Ivan Korčok, s'est rendu le mercredi 9 juin pour une visite de travail de deux jours en France. Ce déplacement s'inscrit notamment dans le cadre du centenaire des relations diplomatiques entre les deux pays.

Le chef de la diplomatie slovaque a discuté de la prochaine présidence française de l'Union européenne avec Clément Beaune, ministre d'État chargé des Affaires européennes.

Programme chargé

Le ministre slovaque rencontrera pour la première fois le secrétaire général récemment élu de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) Mathias Cormann. Il s'entretiendra aussi avec les dirigeants de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO). La visite comprend également une table ronde de la communauté diplomatique et professionnelle sur la politique européenne en période post-pandémique, organisée par l'ambassade de la République slovaque à Paris en coopération avec le prestigieux groupe de réflexion ECFR.

Centenaire diplomatique

Cette année, la Slovaquie, la République tchèque et la France commémorent le 100e anniversaire de l'établissement de relations diplomatiques au niveau des ambassades. Le premier envoyé de la République tchécoslovaque à Paris était Štefan Osuský, l'un des plus importants diplomates d'origine slovaque. À cette occasion, le ministre Korcok intervient lors d'événements organisés à Paris par les ambassades tchèque et slovaque. Il inaugure une exposition consacrée au diplomate Osuský, préparée par l'Institut d'histoire de l'Académie slovaque des sciences.

Mois de la culture slovaque

Parallèlement, le ministre a présenté un concert de l'ensemble Janoska dans l'église de la Madeleine. Cet événement parrainé par l'UNESCO ouvre le mois de la culture slovaque en France. Monsieur Korcok visitera plusieurs expositions d'artistes slovaques.

tasr

Jacques Hoflack Foto: MZVaEZ