Olympijské hry 2020
Olympijské hry 2020

Le retour des légendaires camions Tatra en Slovaquie

Le retour des légendaires camions Tatra en Slovaquie

La production des légendaires camions Tatra revient en Slovaquie après des années. Actuellement, 30 personnes y travaillent et leur nombre devrait dépasser la centaine avec l'augmentation prévue de la production.

C'est ce qu'a assuré Róbert Gašparík, le directeur des ventes de Tatra Defence Slovaquie, ce mois-ci.

« L'histoire des Tatras en Slovaquie remonte aux années 50 du siècle dernier, elle s'est terminée dans les années 90. Notre intention est que la marque, qui a une tradition ici, retourne en Slovaquie, ce qui augmenterait l'emploi », a déclaré monsieur Gašparík.

Il a ajouté que l'entreprise désirait déplacer la production de châssis puis de véhicules entiers pour les forces de l'ordre en Slovaquie, ce qui permettrait un service rapide, la formation des opérateurs de véhicules et la reprise globale de l'industrie. Et de préciser :

« Les châssis Tatra 8x8 sont déjà produits à Trenčín, certains composants sont importés de Tatra Kopřivnice, d'autres sont déjà produits en Slovaquie. L'assemblage a lieu ici à Trenčín. Nous voulons présenter le produit au ministère de la Défense pour qu'il sache qu'il sera disponible pour les forces de l'ordre. »

Selon le chef de la défense Jaroslav Naď, le ministère coopère avec Tatra depuis des décennies, mais un éventuel contrat de fourniture de véhicules doit résulter d'un marché public.

« Nous avons beaucoup de véhicules dans les forces armées. Beaucoup d'entre eux ont plus de 40 ans et nous devons les remplacer. C'est pourquoi nous rencontrons de nombreuses entreprises, dont Tatra », a souligné monsieur Naď, ajoutant que le ministère de la défense aurait besoin de plus de 1 500 camions de différents types.

« Nous préparons un grand appel d'offres cette année. Nous communiquons aussi avec Tatra, mais pas seulement. Nous évaluons la manière de fournir les véhicules dont nous avons besoin et, d'autre part, des avantages sous forme de taxes et d'opportunités d'emploi que l'État et le peuple slovaque reçoivent », a conclu le ministre, ajoutant que le ministère agirait en toute transparence.

Tasr

Jacques Hoflack Foto: TASR