Olympijské hry 2020
Olympijské hry 2020

Déclaration de la souveraineté de la République Slovaque

Déclaration de la souveraineté de la République Slovaque

La Déclaration de la souveraineté de la République Slovaque, adoptée le 17 juillet 1992, est intervenue en conséquence de l'évolution des discussions engagées entre les représentations politique slovaque et tchèque, parvenue dans l'impasse sur la forme de l'organisation juridique d'un Etat, formé par les deux pays. C'est ce qu'a déclaré la Présidente de la République slovaque Zuzana Čaputová à l'occasion du 29ème anniversaire de l'adoption de cette proclamation solennelle

« À cette époque, le Conseil national en place a déclaré la souveraineté de la République slovaque comme base de l'État souverain de la nation slovaque. Il convient également de rappeler que, par cette déclaration, le Conseil national s'est également engagé à respecter les droits de chaque citoyen, y compris les minorités nationales et ethniques, et s'est engagé à respecter l'héritage démocratique et humaniste de l'Europe », a-t-elle déclaré, ajoutant que la souveraineté des États était l'une des valeurs importantes et se devait d'être conforme aux valeurs européennes et au respect de celles inhérentes à ce statut

Pour le Premier ministre Eduard Heger, l'héritage de la Déclaration sur la souveraineté de la République slovaque est toujours d'actualité et bien vivant. Il considère la Déclaration comme l'une des étapes politiques importantes vers la création d'une République slovaque indépendante. Pour sa part, le président du Parlement slovaque Boris Kollar a déclaré que le texte de la Déclaration résume nos efforts millénaires pour acquérir notre liberté nationale. Cependant, il a rappelé et souligné qu'entre-temps la République slovaque avait rejoint plusieurs groupes d'intégration et de défense, auxquels elle devait céder une partie de sa souveraineté.

« Nous ne devons pas oublier que la République slovaque a également une souverainetédominante dans les groupes d'intégration et que, dans certains cas, la République slovaque ne doit jamais renoncer à sa souveraineté si la nation slovaque et ses minorités nationales veulent rester une entité nationale indépendante », a-t-il noté ajoutant que cela impliquait une prise de décision souveraine sur des questions éthiques, religieuses, culturelles, sociales, familiales et autres.

Rappelons à cette occasion que trois jours plus tard, le 20 juillet 1992, le Président Vaclav Havel a démissionné et la République fédérale tchèque et slovaque s'est retrouvée dépourvue de Président ce qui l'a conduit à la partition de la Fédération instituée des deux pays et la création de deux Etats nouveaux indépendants, à compter du 1er janvier 1993.

La Constitution de la République slovaque a été ratifiée par le Parlement le 1er septembre 1992 et signée le 3 septembre. La fin paisible de la République fédérale tchèque et slovaque s'est concrétisée le 1er janvier 1993 et le pays a été divisé en une République Slovaque et et une République Tchéque. Après 75 ans d'existence commune des Tchèques et des Slovaques, ce fut pour les Slovaques la naissance de la République slovaque

Tatiana Minarovičová, photo : tasr