Pečie celé Slovensko
Pečie celé Slovensko

Commémoration de la bataille dite des Carpates et de Dukla

Commémoration de la bataille dite des Carpates et de Dukla

Ce mercredi, la Slovaquie et son peuple commémorent le 77ème anniversaire de l'une des plus importantes et sanglantes batailles de la seconde guerre mondiale lors de la libération du pays de l'occupation nazie. Pour nos auditeurs français peut-on la rapprocher toutes proportions gardées de ce furent les combats du Chemin des Dames et Verdun lors de la première guerre mondiale au plan de l'Histoire. C'est aujourd'hui « la Journée dite des héros de la grande bataille des Carpates et de Dukla ». Celle-ci s'est engagée avec l'entrée de l'Armée rouge en Slovaquie le 6 octobre 1944 dans la région du col de Dukla ayant dans ses rangs des soldats tchécoslovaques.

Dans les faits, de septembre à novembre 1944, période marquant le début de la dernière phase des combats de la Seconde Guerre mondiale en Slovaquie s'est engagée, l'opération militaire des Carpates et de Dukla, à l'assaut mené par les forces armées soviétiques contre celles nazie pour entreprendre la libération du territoire slovaque. Ils se voulaient intervention rapide pour progresser et porter assistance au Soulèvement national slovaque engagé fin août. L'attaque menée par le col de Dukla entre Pologne et Slovaquie se heurta à une importante défense des forces allemandes, s'opposant à une progression rapide de l'armée rouge. Cette dernière fut rejointe par le Premier Corps de l'armée tchécoslovaque formé en Union soviétique, qui a pris part aux grands combats qui se déroulèrent à Dukla et la vallée dite de la mort menant à Svidnik. Les troupes tchécoslovaques sont entrées en Slovaquie le 6 octobre 1944, près de Vysny Komarnik et ont libéré cette localité. Initialement prévus ne durer que quelques jours les combats se sont en fait étalés sur 80 jours, furent âpres et sanglants les forces en présence avançant et reculant tour à tour.

Selon les sources écrites, l'Armée allemande a enregistré lors de ces 80 jours de combats des pertes importantes - environ 52 000 soldats morts, blessés ou disparus.Pour sa part au terme des combats le 28 octobre 1944, l'Armée rouge dénombrait 21.000 soldats tués et 84.000 autres blessés. Les Unités du Corps d'armée tchécoslovaque ont subi la perte de 844 soldats morts aux combats et 4068 soldats blessés.

Kristína Hanáková Foto: TASR

Živé vysielanie ??:??

Práve vysielame