Pečie celé Slovensko
Pečie celé Slovensko

Monument d’Alexander Dubček inauguré à Nijni-Novgorod en Russie

Monument d’Alexander Dubček inauguré à Nijni-Novgorod en Russie

A l’occasion du 100e anniversaire de la naissance d’Alexander Dubček, le ministre slovaque des affaires étrangères et européennes Ivan Korčok s’est rendu hier mardi à Nijni-Novgorod, l’une des principales villes de Russie, où cette importante personnalité slovaque ayant marqué l’histoire de la Slovaquie et au-delà même, a passé une grande partie de sa jeunesse. Dans le cadre de son déplacement en Fédération de Russie, le chef de la diplomatie slovaque, accompagné d’une délégation dans laquelle figurait Pavol Dubček, fils d’Alexander, y a inauguré une plaque commémorative et a planté un chêne.

« A l’initiative d’Alexander Dubček, les citoyens slovaques ont suivi encouragé, et vécu dans l’espoir voici il y a un peu plus de 50 ans ses efforts pour donner au socialisme un visage humain. Ambition qui en août 1968 a été brutalement réprimée par l’invasion le 21 du mois précité des troupes du pacte de Varsovie menée principalement par les forces soviétiques. Événements dramatiques brisant les espoirs de tout un peuple et le rejetant dans une longue période dite de normalisation, lui retirant le souffle de liberté né quelques mois auparavant sous l’impulsion d’Alexander Dubček. Ce peuple et son leader ont dû attendre la mi-novembre 1989, et le retour d’Alexander Dubcek sur le devant de la scène politique après sa mise à l’écart pour que le processus mettant fin à la normalisation et restitue au peuple tchécoslovaque leur liberté », a déclaré lors de son discours solennel le ministre slovaque, Ivan Korčok.

Le chef de la diplomatie slovaque a mis en évidence qu’au-delà des positions différentes qui ont pris place entre les deux pays dans le domaine des questions de la politique étrangère, il ressentait en ce jour particulier être porteur d’un sentiment positif ancré dans l’esprit d’une grande partie des citoyens slovaques envers la nation russe. « Je juge nécessaire de parler ouvertement sans masquer les divergences qui existent entre nos deux pays sur différents points, parce qu’en tout premier lieu se manifeste l’intérêt de la République slovaque », a souligné le ministre slovaque des affaires étrangères et européennes Ivan Korčok.

Kristína Hanáková Foto: TASR

Živé vysielanie ??:??

Práve vysielame