Seriál Priznanie
Seriál Priznanie

Covid -19 : Etat d’urgence en Slovaquie

Covid -19 : Etat d’urgence en Slovaquie

L’état d’urgence entre en vigueur en Slovaquie à compter d’aujourd’hui (le 25. 11.) et sera valide pendant 90 jours. Un couvre feu a également été approuvé et un reconfinement sera appliqué au cours des prochains 15 jours. Une dérogation est accordée de 1h00 à 5h00 du matin. Le gouvernement a adopté cette résolution au cours de sa session de mercredi. Le gouvernement a approuvé également plusieurs dérogations au couvre feu. Il est question par exemple des déplacements pour achats dans les magasins essentiels les plus proches du domicile, des services indispensables. Sont autorisés également les déplacements pour se rendre et revenir sur le lieu de travail à condition d’avoir sur soi un certificat de son employeur. Le gouvernement, comme le rapporte le ministre de la Santé, Vladimír Lengvarsky, recommande fortement le télétravail. Les déplacements pour se faire vacciner et se faire tester contre la COVID-19, tout comme les déplacements pour conduire les enfants à la crèche et à l’école font aussi partie des dérogations du couvre feu. Les ballades dans la nature dans les limites du districts sont autorisées. Le couvre feu ne s’applique pas non plus aux déplacements pour aller chez le médecin ou pour prodiguer des soins à un proche. Un dérogation est aussi attribuée pour les déplacements pour se rendre à un enterrement, à un mariage et à un baptême.

"Il est necéssaire que nous nous unissions en tant que société. La situation est grave," s’est exprimé le premier ministre Eduard Heger. L’union est selon lui importante entre les vaccinés et les non vaccinés, entre la coalition et l’opposition tout comme au sein de toute la société. D’après le premier ministre Eduard Heger, la situation sera réevaluée au bout de dix jours et le couvre feu sera en vigueur au minimum deux semaines. Les mesures en cas d’amélioration de la situation, devrait alors s’assouplir pour les vaccinés et les personnes guéries de la COVID-19. La réalité que les résultats s’empirent est selon ses dires, dûe au fait que les mesures ne sont pas respectées. On ne doit pas se battre contre la pandémie en faisait „semblant“, a-t-il souligné. Il a ajouté que le reconfinement était également indispensable pour le personnel de santé, mais aussi pour les non vaccinés. Heger pour autant veut croire que les Slovaques n’abuseront pas de ces dérogations.

Le ministre de la Santé, Vladimír Lengvarský, a appelé les gens à se faire vacciner. Il a rappelé que l’on utilisait déjà les anticorps monoclonaux lors du traitement de la maladie et qu’ils allaient acheter des pilules pour le traitement de la COVID-19 contenant le principe actif molnupiravir. Il a également appelé les Slovaques à réduire leurs voyages et leurs contacts avec les personnes.

L’état d’urgence est régi par la loi relative à la sécurité de l’Etat en tant de guerre, en état de guerre, état exceptionnel et état d’urgence. Il peut être proclamé au maximum pour 90 jours. La Loi ajoute cependant que „l’état d’urgence“ proclamé en raison de danger de mort ou de risque pour la santé de personnes ayant une causalité avec l’apparition d’une pandémie“ peut être prolongé au plus de 40 jours, et ce à plusieurs reprises. Il doit à cet effet être proclamé l’accord du Parlement slovaque, et ce au plus tard dans les 20 jours suivant le premier jour du prolongement. Ce système est censé être un „fusible constitutionnel“ dans le cadre de la division du pouvoir et du système de freins et de contrepoids au sein d’une république parlemantaire.

La dernière fois qu’a été proclamé l’état d’urgence en Slovaquie remonte à la période du 1er octobre 2020 au 14 mai de cette année.

Frédéric Miskiewicz Foto: TASR

Živé vysielanie ??:??

Práve vysielame