Seriál Priznanie
Seriál Priznanie

Alexander Dubcek – personnage historique qui a dépassé son rôle

Alexander Dubcek – personnage historique qui a dépassé son rôle

Ces jours-ci la Slovaquie commémore le centenaire de la naissance d’Alexander Dubcek, homme politique qui est devenu un symbole de courage, d'humanité et d'espoir. Vendredi dernier, la veille du jour de sa naissance le 27.11., la Présidente de la République slovaque Zuzana Čaputová a marqué ce 100e anniversaire en déposant une couronne sur sa tombe dans le cimetière de Slávičie udolie (Vallée des rossignols) à Bratislava.

A cette occasion, elle a déclaré qu’Alexander Dubček est l'un des personnages historiques qui a dépassé son rôle. Elle a souligné qu'il a contribué à la réalisation des objectifs qui font aujourd'hui de la Slovaquie un État démocratique. La Présidente a rappelé que la majorité de la société était enthousiasmée par l’ouverture à la démocratisation du régime qu'incarnait Dubček. « Sous la pression, le protocole de Moscou signé et d'autres concessions sous la contrainte lui ont fait admettre qu'il n'était pas possible de transiger avec un pouvoir totalitaire basé sur les chars.Il est entré dans l'isolement, mais pas dans l'oubli », a déclaré Zuzana Čaputová.

Elle a également rappelé que deux décennies ont dû s'écouler depuis l'invasion d'août 1968, pour que le visage humain qu'Alexander Dubcek voulait donner à la politique se fasse jour. Pour elle, novembre 1989, contrairement au printemps de Prague, a apporté un changement beaucoup plus fondamental.

« Il a marqué la véritable fin du système totalitaire et faisait partie de la fin d'un monde bipolaire divisé par le rideau de fer. Alexander Dubček, en tant que président de l'Assemblée fédérale de la République socialiste tchécoslovaque a été en charge de promouvoir des lois qui ont transformé un État totalitaire en un pays démocratique », a ajouté la cheffe de l'État.

Rappelons que Alexander Dubcek a été le premier secrétaire du Comité central du Parti communiste de Tchécoslovaquie de janvier 1968 à avril 1969. Il était un symbole des réformes connues sous le nom de Printemps de Prague, qui ont culminé en 1968. En août 1968, le processus de démocratisation a pris fin par la force sous l’invasion des armées soviétiques et alliées. Dubcek a dû démissionner sous la pression du Kremlin. Les historiens appellent cela le début du processus de normalisation dans l'ex-Tchécoslovaquie. Après la Révolution douce, Alexander Dubcek devient président de l'Assemblée fédérale en décembre 1989.

L'ancien homme politique et diplomate Peter Weiss a qualifié Dubcek d’homme politique de stature mondiale. Il a également apprécié le fait qu'il a contribué à la réhabilitation et faire respecter l'héritage du Soulèvement national slovaque. Et qu’après son retour en politique dont il avait été écarté par force durant deux décennies, cela signifiait à nouveau beaucoup pour la société : « Il était le garant que les tendances jacobines ne prévaudraient pas dans la révolution et qu'elle aurait un caractère doux », a déclaré Weiss.

La Poste slovaque / Slovenská pošta / a émis un timbre-poste "Personnalités : Alexander Dubček (1921 - 1992)" d'une valeur faciale d'un euro. Le motif du timbre-poste est un portrait vu de trois quarts de Dubček des années 1960, assis dans une limousine Tatra 603.

La Banque nationale de Slovaquie a commencé à vendre une pièce de collection en euros en argent d'une valeur faciale de 10 euros "Alexander Dubček - 100e anniversaire de naissance", ainsi que d'échanger une pièce commémorative d'une valeur faciale de 2 euros émise à cette occasion.

Tatiana Minarovičová Foto: TASR

Živé vysielanie ??:??

Práve vysielame