Seriál Priznanie
Seriál Priznanie

La semaine la plus sanglante de notre histoire

La semaine la plus sanglante de notre histoire

Ce jour du 11 janvier était le dernier jour d’une semaine des plus tragiques dans l’histoire de notre pays. Histoire oblige, remontons dans le temps jusqu’à l’année 1945.

La semaine la plus sanglante dans l’histoire moderne slovaque. C’est ainsi qu’on peut nommer celle du 4 au 11 janvier 1945. Elle est à jamais marquée d’horreur par suite d’exécution massive tant des résistants du Soulèment Nationale Slovaque que de ceux les ayant aidés et soutenus dans la population civile. Elles furent l’œuvre abjecte des fascistes et leurs collaborateurs slovaques engagés dans la garde dite de Hlinka.

Selon diverses sources, de 450 à 900 personnes y trouvèrent la mort jetés dans les fours à chaux du village de Nemecká, en Slovaquie centrale. Après 77 ans passés depuis que s’est accompli ce massacre sans nom , le nombre exact de victimes n’est pas connu. Très probablement ne le sera-t-il jamais.

Gavril Gryzlov, un excellent journaliste actif dans les années 1955-1969 a qualifié ce site de Nemecká « le 40ème four d’Auschwitz ». Mais comparativement accentuant l’horreur tandis que ce camps de sinistre mémoire disposait de fours brûlant 3 corps en 20 minutes, celui de Nemecká en a brûlé environ 40.

Les personnes désignées pour être exécutées étaient transportées depuis Banská Bystrica. Chacun de ces transports était encadré par 5 SS nazis assistés de 5 collaborateurs slovaques fascistes. L’agenda personnel d’un membre de la garde Hlinka, donc slovaque, a été conservé dans lequel il a consigné, jour après jour, les événements majeurs qu’il a vécus. Par exemple :

Le 6 janvier, 5 partisans français ont été transportés de Banská Bystrica à Nemecká. Ils s’étaient évadés des camps de concentration et avaient rejoint les partisans slovaques. Durant le trajet, ces Français ont sauté du véhicule pour s’enfuir mais les fascistes ont stoppé leur fuite en les abattants.

Une fois en marche, la machine meurtrière ne s’est pas même arrêtée le dimanche, et le dimanche 7 janvier, curieuse coincidence macabre, 7 membres de la mission anglo-américaine ont été exécutés.

rsi

Zuzana Borovská Foto: TASR

Živé vysielanie ??:??

Práve vysielame